RTBFPasser au contenu
Rechercher

"Elle l'a bien cherché" le parcours du combattant des victimes de viol

Un regard sur le viol
20 nov. 2019 à 10:49 - mise à jour 25 nov. 2019 à 08:29Temps de lecture1 min
Par Ariane Denis

250 000 viols ou tentatives sont commis chaque année en France.

16 000 plaintes sont enregistrées. Au bout d’un parcours qui dure en moyenne 4 ans, seules 1 600 finiront aux assises. Soit une plainte sur dix.

Marie, Manon, Michèle, Muriel… Quatre victimes, à différentes étapes, nous emmènent en immersion dans ce long et douloureux parcours. Quatre ans au cours desquels il faudra répéter des dizaines de fois son histoire aux policiers, aux médecins, experts, avocats, juges... Qui tous ont une seule et unique question en tête : sont-elles de suffisamment "bonnes victimes" pour convaincre un jury populaire aux assises ?

Chacune d’entre elles va devoir répéter son histoire des dizaines des fois. Auditions au commissariat, confrontations, examen et suivi à l’hôpital sur plusieurs mois, entretiens avec l’avocat… C’est là que va se jouer le destin judiciaire de la plainte. Pour parvenir jusqu’aux assises, la constance des déclarations, l’existence de preuves matérielles et surtout, les circonstances du viol vont être déterminantes. Les professionnels évoluent chaque jour dans un système saturé : plus de la moitié des affaires jugées aux assises sont des viols. Si toutes les plaintes déposées arrivaient jusque-là, le système exploserait. Donc, policiers et magistrats trient les dossiers, pour ne garder que les plus " solides " : celles qui ont une chance d’emporter la conviction d’un jury populaire aux assises.

Du dépôt de plainte jusqu’au verdict, "Elle l'a bien cherché" ouvre toutes les portes des institutions de la chaîne judiciaire du viol. En nous faisant vivre ce parcours du combattant de l’intérieur, ce documentaire questionne chaque juré potentiel que nous sommes.

Avec ses invités, Hadja Lahbib ouvre ensuite le débat sur le parcours des femmes belges qui suivent ce chemin. Auditions au commissariat, confrontations, examen et suivi à l’hôpital sur plusieurs mois, entretiens avec l’avocat, etc. font partie du parcours judiciaire du viol.

Un débat à voir sur La Trois le 25 novembre à 21h05.

 

Sur le même sujet

Viols sur mineurs, mon combat contre l'oubli : le documentaire engagé de Flavie Flament

Articles recommandés pour vous