RTBFPasser au contenu

Monde

Elections britanniques: l'immigration est au cœur des débats

Le quartier d'Hammersmith dans l'Ouest de Londres
06 mai 2015 à 06:05 - mise à jour 06 mai 2015 à 06:171 min
Par Alain Lechien

Le Royaume-Uni compte aujourd'hui huit millions d'immigrés. C'est-à-dire 13% de la population. Avec un taux de chômage très bas, le pays attire environ 400 000 étrangers par an, dont de nombreux Européens de l'Est.

The POSK à Londres

L'Association sociale et culturelle polonaise, The POSK, est située dans le quartier d'Hammersmith. Ce quartier multiculturel de l'Ouest de Londres abrite une importante communauté polonaise. A Londres, le Polonais représente la deuxième langue la plus parlée.

"L'immigration est un sujet important pour ces élections. Mais, c'est le cas depuis des années. Donc, personnellement, je ne suis pas choquée. Vous savez, de nombreux polonais vivent ici maintenant. C'est aussi leur pays. Avec leur travail, ils contribuent à la vie en Angleterre, aux Pays de Galle et en Ecosse", souligne Burjana. D'origine polonaise, elle vit depuis plus de trente ans au Royaume-Uni. Elle se considère comme une citoyenne britannique à part entière.

Le musicien Andy Scott a l'habitude de venir siroter son café au centre polonais. Ce Londonien qui apprécie le caractère multiculturel de sa ville. "La plupart des partis se concentre sur l'immigration. Je pense que l'immigration est un bonne chose pour le Royaume-Uni. Regardez, c'est le cas quand vous allez à l'hôpital. Sans eux, mon père ne serait certainement pas en vie aujourd'hui", dit-il.

Tasheen, propriétaire d'une épicerie Halal dans le quartier d'Hammersmith
Tasheen, propriétaire d'une épicerie Halal dans le quartier d'Hammersmith RTBF

A l'image du Londres pluriel, l'épicerie Halal de Tasheen se trouve à quelques mètres du centre culturel polonais. Né au Bangladesh, celui qui se fait appelé Taz dans le quartier s'est installé il y a sept ans dans la capitale britannique. Il ne comprend pas le discours anti-immigration de certains partis politiques. "Les immigrés dans ce pays sont souvent beaucoup plus compétents que les Britanniques de souche. Ils renforcent l'économie du pays. Londres est un lieu multiculturel. Je suis très heureux de faire partie de cette ville", affirme-t-il fièrement.

Nicolas Willems