RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Eden Hazard rit avec Chelsea, pour Fernandez : "C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase"

Eden Hazard rit avec Chelsea, pour Fernandez : "C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase"

Le départ d’Eden Hazard du Real Madrid est réclamé par des supporters et par la presse espagnole depuis qu’il a ri avec ses copains de Chelsea qui venaient de battre son club en demi-finale de la Ligue des Champions. Depuis, Eden a publié un message sur les réseaux sociaux pour présenter ses excuses, mais ça n’empêche pas des observateurs d’annoncer que ces quelques instants d’après-match ont signé la fin d’Eden Hazard à Madrid.

Rire avec l’adversaire après une défaite, ça mérite un départ ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

GLYN KIRK – AFP

"Il n’a rien prouvé au Real Madrid"

Fernandez, un auditeur originaire de Bruxelles, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Il aurait pu faire ça hors caméra, mais je pense qu’il n’est pas très intelligent. Il est peut-être doué dans son domaine, mais il n’a pas les épaules assez larges pour tenir le Real Madrid à bout de bras."

Il donnait l’impression d’avoir gagné

"On peut rigoler dans les vestiaires ou quand on va boire un verre, mais pas sur le terrain où tout le monde le voit et l’observe. Eden Hazard manque de professionnalisme et le Real Madrid a fait une grosse erreur en le prenant dans son équipe. C’est un bon petit joueur pour l’équipe nationale, mais jusqu’à présent, il n’a rien prouvé au Real Madrid et pour moi, il n’arrivera jamais au niveau de Messi ou de Ronaldo."

GLYN KIRK – AFP

"Il faut féliciter Eden Hazard, pas le renvoyer"

Le dernier débat de la semaine se termine à Houffalize avec Sylvie : "Pour moi, ça ne mérite pas un départ. C’est tout l’inverse de ce que le sport inculque aux jeunes et aux adultes. Le sport apprend à être fair-play, à ne jamais avoir de rancune et de colère si on perd, on apprend ça à nos jeunes dès 5 ans. On donne un contrat à un homme, pas à un robot. S’il n’était pas allé dire bonjour à ses anciens collègues de Chelsea, on aurait dit qu’il prend la grosse tête, qu’il renie son passé, c’est juste ridicule. Voir un joueur qui a perdu mais qui félicite l’équipe adverse, c’est ça l’esprit du sport. Pour moi il faut féliciter Eden Hazard, pas le renvoyer."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Articles recommandés pour vous