RTBFPasser au contenu
Rechercher

Initiatives locales

"eBru", le site qui vous explique le nom des voiries bruxelloises !

12 juil. 2022 à 11:30 - mise à jour 12 juil. 2022 à 11:33Temps de lecture2 min
Par Arno Goies

Boulevard Lambermont, Place du Grand Sablon, rue du marché aux porcs… Ces lieux ont une histoire qui, bien souvent, explique encore aujourd’hui leur nom. Un site internet s’est donné la mission de répertorier toutes les voiries et places bruxelloises pour expliquer leur historique. Son nom : "eBru" !

C’est un fait connu dans la capitale : le " Boulevard Anspach " tient son nom de Jules Anspach, bourgmestre de Bruxelles de 1863 à sa mort et promoteur du voûtement de la Senne, des boulevards centraux de la ville et de la Bourse de Bruxelles. Le boulevard porte son nom depuis 1879, juste après son décès donc. Mais saviez-vous qu’avant d’être rebaptisé, cet axe s’appelait sobrement le "Boulevard Central" ?

Sur le site internet eBru, les voiries et places de la capitale sont répertoriées et accompagnées d’un mot d’explication sur leur nom ou leur histoire. Ce guide en ligne vous invite à découvrir plus de 5.000 rues, boulevards, places et impasses à travers les 19 communes de l’agglomération bruxelloise.

Dernièrement, c’est le " Jardin Audrey Hepburn " qui a rejoint cette immense base de données. L’actrice britannique est effectivement née à la rue Keyenveld à Ixelles en 1929. À l’occasion du 93e anniversaire de sa naissance, le jardin bordant la rue a été inauguré le 4 mai dernier en son honneur !

>> À suivre : retrouvez le témoignage de Sean Hepburn, le fils d’Audrey Hepburn, sur Bx1

Un jardin Audrey Hepburn à Ixelles, commune où l’actrice a vu le jour

Des noms de rues au masculin

Dernièrement, la féminisation des noms de voiries bruxelloises est au centre des discussions. Peu avant l’inauguration du Tunnel Annie Cordy, la RTBF s’est intéressée à la présence de personnalités féminines dans les noms accordés à des espaces publics. Et les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Au 1er juin 2022, 2161 sur les 5441 noms de rue (39.72%) sont attribués à une personne. Un comptage établi par Open Knowledge Begium et la collective " Noms Peut-Être " a fait le constat suivant : 91,62% des rues portant le nom d’une personne sont attribuées à un homme, contre 7,63% à une femme !

Et sur l’ensemble des boulevards de Bruxelles portant un nom de personnalité, un peu plus de 97% sont dédiés aux hommes, alors que les femmes représentent 75% des petites rues. En utilisant le site eBru, la RTBF s’est intéressée à ces personnalités féminines qui ont souvent joué un rôle de précurseur ou de combattantes d’avant-garde.

>> Toute l’enquête est à lire ici !

Articles recommandés pour vous