RTBFPasser au contenu

Demain c'est aujourd'hui

Durant le confinement, les "Repair Cafés" s'adaptent et proposent de la réparation à distance

Durant le confinement, les "Repair Cafés" s'adaptent et proposent de la répartion à distance
21 avr. 2020 à 13:37 - mise à jour 21 avr. 2020 à 13:375 min
Par VivaCité

Suivez le guide, on pourrait résumer ainsi l’intervention de ces nombreux bénévoles qui offrent leurs services depuis bien des années déjà au cœur des dits "Repair-Cafés" créés dans de très nombreuses localités.

En ce temps de confinement, la réparation à distance est de mise et peut ainsi toucher de plus près l’un des nombreux objectifs de ces initiatives citoyennes en vous apprenant à réparer par vous-mêmes vos objets sous les tout bons conseils de réparateurs bénévoles. Viser l’autonomie et insuffler le bon réflexe qui consiste à réparer et non plus à jeter ! Ces réparateurs bénévoles sont à vos côtés, par écran interposé certes mais encore et toujours là pour vous guider en cas de panne ou d’entretien utile de vos objets récalcitrants.

On se replonge quelque peu dans l’origine du concept pour ceux et celles qui le découvrent et qui sans nul doute y trouveront une parfaite résonance en ce temps d’entraide citoyenne plus fervente que jamais !

Durant le confinement, les "Repair Cafés" s'adaptent et proposent de la répartion à distance

De plus en plus de Repair Cafés ont fleuri çà et là en nos contrées. C’est un concept qui a vu le jour sous le label : repaircafe.org initié à Amsterdam par Martine Postma et qui se voit impulsé en Belgique sous la sublime initiative de repairtogether.be. C’est le tout bon plan anti-gaspi de proximité !

Repair Together est une association d’économie sociale et solidaire, d’aide et de soutien aux initiatives locales pour mobiliser à l’utilisation durable des ressources.

Un concept DURABLE !

Nous autres, Européens, jetons énormément, également ce qui est à peine abîmé et serait parfaitement utilisable après une simple réparation. Pour bon nombre d’entre nous, réparer n’est plus la norme.

Le Repair Café change la donne ! Les objets remis en état ont ainsi une seconde vie, ne sont plus jetés. On réapprend à voir autrement ce que l’on possède, et à en redécouvrir la valeur. Le Repair Café favorise un changement de mentalité, condition première à une société durable construite par tous.

Le Repair Café veut surtout être une expérience ludique, participative et gratifiante, pour des réparations qui s’avèrent souvent très simples !


Rappel du concept ► lire l’article : "Votre Repair Café, un concept durable"


Mais qu’en est-il durant le confinement ?

Jeter ? Pas question ! Réparons ensemble… À distance !

Durant le confinement, les "Repair Cafés" s'adaptent et proposent de la répartion à distance
Durant le confinement, les "Repair Cafés" s'adaptent et proposent de la répartion à distance
Durant le confinement, les "Repair Cafés" s'adaptent et proposent de la répartion à distance

Voici le nouveau cri de ralliement de cette belle initiative citoyenne qui hisse ce drapeau de l’entraide depuis bien des années déjà. Le confinement impose de nouvelles mesures on le sait et les organisateurs ainsi que tous les bénévoles font preuve d’ingéniosité pour pouvoir être encore et toujours à vos côtés, mais à distance, dans le respect des règles de distanciation qui sont de vigueur.

Sur le site "repairtogether.be", vous pourrez vous inscrire à plusieurs fins utiles :

- pour vous proposer comme bénévole "réparateur", comme toujours,

- pour créer votre futur "Repair Café" car oui il y aura des jours meilleurs,

- pour solliciter un service de réparation "à distance" en ce temps de confinement,

- pour découvrir les différents Repair Cafés proches de chez vous et qui ouvriront à nouveau leurs guichets dans l’après pandémie

Ainsi, dans le respect des mesures de distanciation sociale, les membres essaient d’aider les citoyens moins à l’aise avec les réparations, via une assistance téléphonique ou un service d’appel vidéo.

Une équipe Repair vous conseille donc à distance pour réparer ou entretenir par vous-même vos objets quotidiens. Un bel apprentissage qui rencontre l’objectif sous-jacent de cette association : celle de rendre tout un chacun plus autonome en s’enrichissant des bons gestes, des actes "techniques" à entreprendre pour réparer et non plus pour jeter ! Une invitation à une attitude éco-responsable qui s’inscrit également en opposition à l’obsolescence programmée.

L’équipe met alors un formulaire de demande d’aide à distance à votre disposition sur leur site pour que vous puissiez faire part de votre besoin. Si vous avez un objet défectueux, en panne ou à entretenir, comme votre machine à coudre par exemple et qui tourne à plein régime pour le moment pour la création de masques. Pour entretenir correctement votre fer à repasser, votre senseo parce qu’il suffit parfois d’un rien, d’un tout petit rien pour remettre en bon état de marche l’un ou l’autre objet qu’on laissait pour mort.

Il va de soi que, en raison de la distance, les réparations de type "entretien" seront plus aisées que celles qui demandent un matériel plus "spécialisé" ou une dextérité plus affinée. Non pas que nous doutions de votre savoir-faire ! Mais qui sait, un petit génie bricoleur sommeille peut-être en vous ? Ces tentatives de réparations guidées avec une personne chevronnée vous donneront peut-être le coup d’envoi vers d’autres horizons et révélations jusqu’alors insoupçonnés !

Après avoir rempli le formulaire, vous serez mis en contact avec un réparateur bénévole. Vous réparerez donc ensemble – comme auparavant – c’est tout pareil mais juste par écran interposé. Le réparateur vous contactera, tentera de diagnostiquer le souci et vous guidera dans la marche à suivre en veillant à votre sécurité aussi.

Sachez que 65% des objets son réparables, de nombreuses pannes se révèlent souvent être bénignes dues à un simple problème d’entretien (nettoyage, détartrage,…), comme le souligne le mouvement "Repaitogether.be".

Suivez donc le guide et vos petits soucis techniques ne seront plus qu’un simple mauvais souvenir transformé en bon moment citoyen partagé.

Se rendre sur le site "Repairtogether.be" en un clic

50 bénévoles répondent présents

Durant le confinement, les "Repair Cafés" s'adaptent et proposent de la répartion à distance

Emmanuel Van Der Bruggen – chargé de mission pour la province de Namur - est attitré à la coordination du projet en ce temps de confinement, toutes Provinces confondues. Une prise en charge qui se veut toutefois horizontale puisque chacun à son niveau est une personne clef, relais et essentielle comme il se plaît humblement à le souligner. Emmanuel récolte les demandes et les dispatche par la suite pour assurer au mieux leur aboutissement.

Une mobilisation citoyenne bien effective :

50 bénévoles partagent ainsi leur savoir-faire et leurs conseils chevronnés sous cette nouvelle forme d’entraide à distance.

Depuis deux semaines, on peut estimer le nombre de demandes à 36 dont une dizaine d’objets déjà réparés, d’autres qui sont toujours en cours de réparation.

Et oui, il nous le confirme, les machines à coudre se hissent au sommet des demandes de réparation. C’est une demande sur trois carrément. A côté de ces sollicitations, il y a aussi des demandes pour les télés, des karsher, des vélos pour enfant, des tailles haie, des machines à café, des ordinateurs,… Un peu de tout.

Partager son savoir et créer le lien reste cependant l’un des fils conducteurs des Repair-Cafés, gageons que tout prochainement nous pourrons vivre à nouveau ces expériences citoyennes en toute proximité, dans le monde réel.

Se rendre sur le site "Repairtogether.be" en un clic

Articles recommandés pour vous