Du Cinéma autrement : Le Coronavirus version 7e Art

plein ecran

Quand l’épidémie inspire les cinéastes, il y en a qui n’ont pas perdu temps. Du côté du cinéma français : un film est déjà sorti il y a une dizaine de jours sur la plateforme Amazon Prime. Il s’intitule ''Connecté''.

Au casting : François-Xavier Demaison, Stéphane De Groodt, Michaël Youn ou encore Franck Dubosc. Un film qui a été tourné très très vite : en 8 jours, et je peux vous dire que ça se voit que c’est du vite fait. Le concept : une bande de pote se réunit pour un apéro virtuel. L’ambiance est au départ bon enfant mais ça tourne au thriller quand un individu masqué débarque chez l’un des participants. Bon, autant être honnête tout de suite : c’est caricatural, plat, bâclé bref : nul, cette histoire d’apéro virtuel semble surtout opportuniste. Le confinement c’est juste un argument marketing juste pour dire : on a été les premiers à le faire ! Je ne vois pas du tout le sens d’une telle démarche.

Ce n’est pas le premier film français qui a surfé sur cette vague, Dany Boon a été le premier, très tôt lors du premier confinement, à avoir annoncé écrire un film sur le sujet.

Sortie prévue en 2021 : l’histoire d’un immeuble confiné et de ce qui s’y passe à tous les étages, du magasin du rez-de-chaussée jusqu’à l’étudiant vivant dans les combles. On peut compter sur Dany Boon pour insuffler autant d’humanité que de sens comique dans ce film.

Du côté américain, le Covid a également fait son entrée sur les bureaux des scénaristes :

Le tout premier qui a lancé un film sur ce sujet quelques jours seulement après le début du confinement au printemps dernier c’est Michael Bay : le réalisateur de ''Bad Boys'' et d ''Armageddon'' a produit un film qui s’intitule ''Songbird''. Il imagine que nous sommes en 2024, le monde entier est toujours confiné, le covid a muté, nous en sommes au COVID-23. Au casting, des acteurs pas très connus ici, qui jouent habituellement dans des séries mais aussi Demi Moore. La bande-annonce est sortie il y a quelques semaines. Ça s’annonce film catastrophe, film angoissant : Los Angeles à moitié détruit, des armes, des courses-poursuites, de la dénonciation. Pour être honnête, pas sûre que les spectateurs auront envie de le voir, ça a l’air terriblement anxiogène !

Ridley Scott (''Alien'', ''Blade Runner'', ''Seul sur Mars''…) lui est en train de bosser sur l’adaptation du roman : ''The End of October''

Qui met en scène un épidémiologiste de l’OMS face à une pandémie. Le livre est paru au mois d’avril aux États-Unis ; Ridley Scott a tout de suite choppé les droits, et il est négociation pour y intégrer des infos sur le covid. Le point de vue y semble plus politique.

Un autre film estampillé covid en préparation : ''Don’t Log Off''

Un thriller qui se déroule au début de la pandémie. Le confinement vient de commencer et une jeune fille qui doit fêter 'virtuellement' son anniversaire est soudain portée disparue. Un film de genre qui a pour cadre le covid, mais pas comme objet, ça me branche ! Mais comme tous les spectateurs j’imagine, aurais-je envie de voir un film sur le covid ? Pour ma part, dès la réouverture des cinémas, je pense que j’aurai surtout envie de me changer les idées !

Connectés - Bande-Annonce | Prime Video

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

SONGBIRD Bande Annonce (Film COVID, 2020) Michael Bay, Alexandra Daddario

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Les Sorties Cinéma : Drunk - Nomadland - Conjuring - Peninsula - Cruella - Tom and Jerry

Retour des Sorties Cinéma : Juin Placé Sous Le Signe Du Cinéma D’Auteur !

Articles recommandés pour vous