RTBFPasser au contenu

Droits d'auteur et droits "voisins" des artistes : le fédéral intervient à hauteur de 19 millions d'euros

Droits d'auteur et droits "voisins" des artistes : le fédéral intervient à hauteur de 19 millions d'euros
08 mars 2021 à 13:412 min
Par Marie Michiels

Le secteur culturel est l’un des plus touchés par la crise sanitaire, on le sait. Annulation de concerts, fermeture des théâtres, des prestations annulées… Certains artistes subissent une perte en matière de droits d’auteur. Pour l’année 2020 uniquement, la Sabam (société belge de gestion qui regroupe 42.000 membres : auteurs, compositeurs et éditeurs) enregistre une perte de droits d’auteur de 32 millions d’euros.

A titre d’exemple, l’auteur et compositeur belge Pierre Dumoulin est directement impacté par la crise. Il a coécrit un album pour la chanteuse Blanche ainsi qu’un autre pour Noémie Wolfs (connue pour sa collaboration avec Hooverphonic), des titres passés quasi inaperçus car sortis en plein milieu de la crise de 2020. "Je vis principalement des revenus de droits d’auteur (générés quand les musiques que j’ai écrites sont utilisées), déclare Pierre Dumoulin. Il y a les redevances quand les titres sont joués en concert… etc. Le manque à gagner n’est pas encore présent aujourd’hui car les droits d’auteur, ce sont des revenus différés. Cela veut dire que le temps que les sociétés de collecte analysent les playlists des radios ou celles des concerts etc. cela prend un peu de temps de gestion, ils récupèrent l’argent puis ils doivent encore distribuer (les droits perçus) aux artistes. Cela prend environ une année pour récupérer ces droits-là. C’est donc à peu près maintenant que le manque à gagner va se faire ressentir ".

Les bénéficiaires des droits "voisins" touchés eux aussi

Les droits voisins sont ceux que touchent les artistes interprètes, musiciens et acteurs, et les producteurs. La fermeture de lieux publics, l’annulation de grands événements où la musique peut être diffusée… Tout cela a un impact direct également sur les revenus de ces artistes. Christian Martin, président de PlayRight (société de gestion des droits voisins des artistes interprètes) explique : "Pour 2020 (les pertes s’élèvent à) un peu moins de 2 millions d’euros […] et pour 2021 on n’en sait encore rien mais ce sera sans doute pire".

19 millions d’euros débloqués par le ministre Dermagne

Les droits d’auteur et droits voisins relèvent de la compétence du ministre de l’Economie Pierre-Yves Dermagne. Il a débloqué tout récemment une enveloppe de 19 millions d’euros d’aide, ce qui correspond à un tiers des pertes totales du secteur. Les modalités de la répartition du montant sont encore en discussion.

 

Une semaine pour soutenir la musique belge

Pour soutenir le secteur musical en Belgique, durant une semaine et dès ce lundi, les huit radios de la RTBF se mobilisent et renforcent leur programmation et leur contenu pour mettre à l’honneur des artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB).

La Belgian Music Week est une semaine noir jaune rouge musicale qui se clôturera avec la Belgian Music Night en télévision sur Tipik.

 

Articles recommandés pour vous