RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Drame de la déchéance et de l'alcoolisme cette semaine à la cour d'assises de Mons

Théo Assoignons est poursuivi pour non-assistance, il risque deux ans de prison.
16 janv. 2012 à 09:19Temps de lecture1 min
Par OPPENS Xavier Van
Le 30 septembre 2009, les trois protagonistes de ce drame sordide font la tournée des bistrots à Tournai.

Mais, à ce moment-là, Eric Mika et Théo Assoignons, les deux accusés, ne connaissaient pas encore Christel Couplet, leur future victime.

Vers 21 heures, Eric Mika se dirige vers la gare de Tournai. Il doit regagner en train son domicile à Péruwelz. En chemin, il rencontre Christel Couplet, titubant sur le trottoir.

Ivre, Christel suit les deux hommes et quand elle arrive à Péruwelz, elle ignore où elle se trouve. Avant de se coucher, le trio écluse encore quelques verres d'alcool.

Pendant la nuit, Théo Assoignons entend les cris de détresse de la jeune femme mais il ne bronche pas.

Violée, battue, la victime est retrouvée morte étouffée le lendemain matin. Son corps est couvert d'hématomes.

Accusé de viol suivi de mort, Eric Mika nie en dépit des preuves matérielles et de son comportement violent envers les femmes. Théo Assoignons doit répondre de non-assistance.

Le premier risque 30 ans de réclusion ; le second, 2 ans de prison.

 

Ghislaine Bonaventure

 

Sur le même sujet

Une électrode dans le cerveau pour lutter contre l'alcoolisme

Articles recommandés pour vous