Regions Hainaut

Doudou: plus de 200 femmes, les culottées, à la corde ce dimanche

Doudou: les femmes dans la procession et à la Corde

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

22 mai 2016 à 12:53 - mise à jour 22 mai 2016 à 12:53Temps de lecture1 min
Par RTBF

À Mons, le Doudou bat son plein ce dimanche. L'apothéose, c'est évidemment le Combat dit Lumeçon qui oppose Saint-Georges au dragon. Tout autour de l'arène, le public s'amasse pour tenter d'arracher du crin de la queue du dragon. Avec, cette année, un nouveau groupe qui fait son apparition dans le public : un groupe de femmes nommées les culottées.

Elles sont plus de 200 et portent toutes un t-shirt blanc. Les culottées ont décidé de créer un groupe de femmes pour aller à la corde, un défi que certaines souhaitaient relever depuis longtemps.

"Déjà l'an dernier, je voulais le faire avec une amie, témoigne Valéria. On s'était dit qu'on avait un peu peur, mais, cette année-ci, on est que des femmes et on y va."

"Je réalise le rêve d'une vie à la limite, confie pour sa part Cathy. Me retrouver dans le combat, à égalité avec les mecs, dans le folklore local... C'est extraordinaire."

"Attendez-vous à avoir des mains baladeuses !"

Fanny, elle, est, du haut de ses 15 ans, la benjamine du groupe : "J'adore l'ambiance du Doudou, je le fais chaque année. J'ai toujours fait le petit Doudou, et, là, je me dis que c'est mieux d'aller dans le grand. Je deviens plus grande. Peut-être que je n'irai pas jusqu'à la corde même, mais, en tout cas, j'essayerai d'aller assez loin et de rester tout le combat."

Mais avant d'y prendre part, un petit avertissement s'impose : "Attendez-vous à avoir des mains baladeuses, ça !".

Du côté des hommes justement, on salue cette initiative féminine. Même le papa d'Elsa soutient sa fille : "Moi-même j'ai souvent participé, dit-il. Je me suis toujours battu pour arriver au plus près de la corde. Et j'ai raconté mes exploits de jeunesse à ma fille qui voudrait pouvoir battre des records... et faire mieux que son père."

Déterminées, les culottées entendent bien jouer leur rôle à la corde. "On va prendre notre place comme n'importe quel groupe !", lancent-elles.

Articles recommandés pour vous