RTBFPasser au contenu
Rechercher

Double Shot : Wild World

Double Shot
16 nov. 2020 à 15:45Temps de lecture4 min
Par Classic 21

Probablement la version la plus connue de '' Wild World '', c’est celle de Maxi Priest (de Lewisham à Londres, mais d’ascendance jamaïcaine) parue en 1988, lors de cette grande époque de reggae anglais commercial qu’on qualifia de ' reggae fusion ' (mélange de R&B, soul, pop et reggae).

Maxi Priest - Wild World (Official Video)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

On connaît bien aussi le cousin de Maxi Priest, qui n’est autre que Jacob Miller, le chanteur d’Inner Circle. Son premier album " Maxi " (" Maxi Priest " aux USA et au Canada), sorti en 1988 et comportant sa reprise de " Wild World ", en fit quasi instantanément l’un des chanteurs reggae les plus populaires en Grande-Bretagne (n°5 au R.U. et 25 aux USA). C’est l’un des deux seuls artistes reggae britanniques à avoir atteint le numéro un à l’American Billboard, avec " Close to You " en 1990, l’autre étant UB40.

Maxi Priest - Close To You (Official Video HD)(Audio HD)(Extended Mix)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Son duo avec Roberta Flack, " Set the Night to Music " y atteignit le Top Ten et son duo avec Shaggy en 1996, " That Girl " atteignit le Top 20. Au long de sa carrière il collabora aussi avec Sly and Robbie, Beres Hammond, Jazzie B, Apache Indian, Shurwayne Winchester, Shabba Ranks and Lee Ritenour.

Roberta Flack feat Maxi Priest — Set The Night To Music (Official Video)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Maxi Priest Feat. Shaggy - That Girl

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Mais revenons à sa reprise du hit reggae de Jimmy Cliff, qui date, elle, de quelques mois après l’original de Cat Stevens. Il est clair que beaucoup de versions de " Wild World " s’inspirent de la version reggae de Jimmy Cliff, qui terminera numéro 8 des UK Singles Charts…

Jimmy Cliff Wild World

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

CAT STEVENS - Wild World 1971

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Assez bizarrement la version de Cat Stevens ne sortit pas en single au Royaume Uni, ce qui explique que pas mal de versions s’inspirent des arrangements reggae plutôt que de ceux de Cat Stevens. Mais en fait Jimmy Cliff avait effectivement été chercher son " Wild World " chez le chanteur, auteur-compositeur anglais. Ce morceau apparaissait sur son 4e album, “Tea for the Tillerman”, enregistré et sorti en 1970. Sortie en single fin 70, la chanson monta jusqu’à la 11e place au Billboard Hot 100 charts. " Wild World " est LA chanson qui fit que son album “Tea for the Tillerman”, fut programmé sur les radios FM et le patron d’Island Records, Chris Blackwell, qualifia l’album de " meilleur album qu’on ait jamais sorti ". Celui-ci fut ressorti en novembre 2008 en version " deluxe " qui inclut la démo originale de " Wild World ".

Cat Stevens Tea For The Tillerman Live 1971

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Cat Stevens avait été pendant environ deux ans avec l’actrice Patti D’Arbanville (la chanson du même nom étant une chanson d’amour directe pour elle, elle a, pour des raisons religieuses, été définitivement rayée du répertoire de ' Cat-Yusuf ' : on ne chante son amour qu’à sa femme). Pendant ces deux ans il a écrit plusieurs chansons à son sujet. " Wild World " parle de la fin de leur relation. Les paroles évoquent ce monde violent de séparation, de tristesse et de douleur illustrant la fin d’une histoire d’amour ainsi que l’anticipation de ce qui va suivre.

Cat Stevens - Lady d'Arbanville - Live 1970 Studio Hambourg

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Cat Stevens - Moon Shadow (1970)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Il faut rappeler tout le talent de ce chanteur-compositeur et multi-instrumentaliste de génie, qui sortit, en 1970, 2 albums la même année : " Mona Bone Jakon " (avec " My Lady d’Arbanville " et Peter Gabriel à la flûte sur " Katmandu ") et " Tea for the Tillerman " (avec " Wild World "). Malheureusement Steven Demetre Georgiou, de son nom de baptême, devenu Cat Stevens de 1965 à 1980 et Yusuf Islam de 95 à maintenant (quoique depuis 2014 il se produit sous le nom de Yusuf/Cat Stevens), eut des déclarations surprenantes en 1989 concernant la fatwa lancée contre Salman Rushdie, ce qui lui fit perdre à jamais une partie de sa fan base. Cat s’était converti à l’Islam en décembre 1977.

Katmandu

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Steven Georgiou est né d’un père grec chypriote, Stavros Georgiou, et d’une mère suédoise, Ingrid Wickman. Sa famille vivait au-dessus du restaurant familial “The Moulin Rouge”, Shaftesbury Avenue, tout près de Piccadilly Circus à Londres. Si vous voulez retrouver ses racines grecques, écoutez le morceau " Longer Boats '' tout y est, même le bouzouki.

Voici quelques-uns des hits de Cat Stevens, dont vous vous souvenez certainement : "Matthew and Son", "The First Cut Is the Deepest", "My Lady d’Arbanville ", " Wild World", "Moonshadow", "Peace Train" et "Morning Has Broken", parmi tant d’autres…

Voici quelques albums à (re) découvrir :

Sous le nom de Cat Stevens, 1967 : Matthew and Son, 1967 : New Masters, 1970 : Mona Bone Jakon, 1970 : Tea for the Tillerman, 1971 : Teaser and the Firecat, 1972 : Catch Bull at Four, 1973 : Foreigner, 1974 : Buddha and the Chocolate Box, 1975 : Numbers, 1977 : Izitso, 1978 : Back to Earth

Sous le nom de Yusuf, 2006 : An Other Cup, 2009 : Roadsinger, 2014 : Tell 'Em I’m Gone

Sous le nom de Yusuf / Cat Stevens, 2017 : The Laughing Apple, 2020 : Tea for the Tillerman 2

Yusuf / Cat Stevens - Father & Son

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Cat Stevens, Changes IV

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Yusuf / Cat Stevens – Peace Train (Live at the Nobel Peace Prize Concert, 2006)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Jonathan King adapta le morceau " Wild World ", tout comme James Blunt, qui le fit le 7 juillet 2007 lors des Live Earth concerts au stade de Wembley tandis que Yusuf Islam, ex-Cat Stevens, l’interprétait à Hambourg.

Jonathan King - Wild World [1987]

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

James Blunt - Wild World [HQ]

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

D’autres firent de même comme la chanteuse thaïwano-américaine Joanna Wang ou Mr Big sur leur 3e album, " Bump Ahead " de 1993.

王若琳 Joanna Wang - Wild World (without Subtitle)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Mr. Big - Wild World (MV)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

D’autres s’y attaquèrent avec plus ou moins de bonheur comme Claude François (" Fleur sauvage "), Barry Ryan, Bette Midler, José Feliciano, The Gentrys, The Ventures…

Claude François - Fleur sauvage

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Barry Ryan-It's A Wild World.

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

The Ventures. Wild World

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Wild World - Franck Pourcel

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Franck Pourcel (version instrumentale), Sacha Distel, SNFU, Wise Guys, Pepê & Neném, Me First and the Gimme Gimmes, Skye Sweetnam (Billy S. – face B), John Waite, Candy Race, Skins Cast (lead de Mike Bailey), Andy Allo, Garth Brooks, Bastille (feat. Kianja), Marion Raven (version live pour sa tournée acoustique en Norvège), Ronan Keating (feat. Marvin Priest).

Wild World and meet The Wise Guys band

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

skye sweetnam wild world

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Candy Race - Wild World • TopPop

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Wild world Ronan

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Vers tous les articles et audios Double Shot

Sur le même sujet

Double Shot : Last Nite

Double Shot

Double Shot : People Get Ready

Double Shot

Articles recommandés pour vous