RTBFPasser au contenu

Double Shot : Twist and Shout

Double Shot
20 août 2021 à 12:153 min
Par Classic 21

''Twist and Shout'' est un énorme classique des Beatles qui en firent une excellente version en 63 sur leur premier album, ''Please Please Me''. C’est John Lennon qui assure aux lead vocals (même s’il a la crève lors de l’enregistrement) et George Martin à la production. Brian Poole and the Tremeloes en avaient déjà fait une bonne version l’année précédente. Auparavant c’étaient les Isley Brothers qui en avaient fait un classique dès 1962 (avec en face B ''Spanish Twist'').

The Beatles - Twist & Shout - Performed Live On The Ed Sullivan Show 2/23/64

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Brian Poole - Twist & Shout [HQ]

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

The Isley Brothers - Twist And Shout

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur l’enregistrement des Isley Brothers, on retrouve à nouveau King Curtis au saxo mais aux guitares on retrouve Eric Gale, Trade Martin et Cornell Dupree, Paul Griffin au piano, Chuck Rainey à la basse et Gary Chester aux drums… À nouveau la crème des musiciens jazz !

Mais n’oublions pas que ce morceau, composé par Phil Medley et Bert Berns, connu aussi sous le nom de Bert Russell, fut d’abord interprété par The Top Notes en 61, et, il faut le souligner, produit par Phil Spector qui n’avait pas encore mis au point son ''wall of sound''. La version des Isley Brothers, avec Ronald Isley aux lead vocals, fut produite par Bert Berns lui-même, pour montrer à Phil Spector le son qu’il aurait voulu sur l’original.

Sur l’original des Top Notes on reconnaîtra quelques pointures ; comme les Cookies aux backing vocaux, King Curtis au saxo, le guitariste jazz John Paul Pizzarelli (qui avait collaboré avec Benny Goodman, Les Paul, Stéphane Grappelli et Antonio Carlos Jobim) et le batteur swing jazz 'Panama' Francis (qui avait bossé avec Cab Calloway, les Platters, Screaming Jay Hawkins, Bobby Darin, Buddy Holly, the Chevrons, Dina Washington, LaVern Baker, Dion, The Four Seasons, Neil Sedaka, Jackie Wilson, Dina Shore ou encore James Brown)… Que du beau monde !

The Top Notes - Twist And Shout (original version - 1961)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

D’autres versions existent comme celles du Who, une première en 70 au ''Isle of Wight Festival'', et une seconde en 82 lors de leur ''Farewell Tour'', avec le bassiste John Entwistle aux lead vocals. Et une ribambelle d’autres versions existe, comprenant celle de Booker T. and the MG’s (62), des Shangri-Las (64)…

The Who-08-Twist And Shout-Isle of Wight-1970

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

The Who - Twist and Shout

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Booker T & The MG's - Twist and Shout

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

The Shangri-Las with Dobie Gray twist & shout

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

De Tom Jones (69), d’Elvin Bishop (76), de Salt’N’Pepa (88), de Chaka Demus&Pliers (93) et de bien d’autres comme celle du Backbeat Band (94)…

twist and shout live hotel flamingo tom jones live

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Elvin Bishop Twist And Shout 1977

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Salt-N-Pepa - Twist & Shout

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Chaka Demus & Pliers - Twist and Shout Feat. Jack Radics

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Backbeat - Twist and Shout

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

''Twist and Shout'' étant une sorte de remaniement de ''La Bamba'', Bruce Springsteen aimait pendant des années clore ses concerts en reprenant les deux morceaux en les mélangeant.

Bruce Springsteen - Twist & Shout / La Bamba (Live)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Bruce Springsteen & Paul McCartney - Twist And Shout (Live)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La version des Beatles, sortie aux States le 2 mars 64, avec ''There’s a Place'' en face B, fut sortie sur le label de Chicago, Vee-Jay Records, et atteignit le numéro 2 le 4 avril, la semaine où le Top 5 des charts était squatté par 5 singles des Beatles. C’est ''Can’t Buy Me Love'' qui l’empêcha de devenir numéro 1. Ce fut la seule reprise des Beatles à vendre plus d’un million d’exemplaires aux States et à atteindre le Top 10 des charts. Au Royaume-Uni ''Twist and Shout'' sortit sur Parlophone sous forme d’un EP avec ''Do You Want to Know a Secret'', ''A Taste of Honey'' et ''There’s a Place''. Ils interprétèrent 9 fois ''Twist and Shout'' à la BBC en shows télé ou radio.

There's A Place (Live At The BBC For "Pop Go The Beatles" / 3rd September, 1963)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

The Beatles - Can't Buy Me Love

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

The Beatles - Twist and Shout - 1963

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Mais qui est ce Bert Berns, de son vrai nom, Bertrand Russell Berns, co-compositeur de ''Twist and Shout'' ? Il est aussi connu sous les noms de Bert Russell ou Russell Byrd, son nom d’artiste (''Hitch Hike Part 1'', '''You’d Better Come Home''). Il fut aussi compositeur, producteur et patron de label. Il a écrit les classiques ''A Little Bit of Soap'', ''Tell Him'', ''Cry to Me'', ''Cry Baby'', ''Saturday Night at the Movies'', ''Twist and Shout '', ''Piece of My Heart'', ''Here Comes the Night'', ''Hang on Sloopy'' et ''Everybody Needs Somebody to Love'' et a produit les hits suivants ''Twist and Shout'', ''Baby Please don’t Go'', ''Here Comes the Night'', ''Brown-Eyed Girl'' et ''Under the Boardwalk'', entre autres… ?

The Jarmels A little Bit Of Soap

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

R&B Inc (2014) - Everybody Needs Somebody to Love (Jerry Wexler, Bert Berns, Solomon Burke)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

The Drifters - Under The Boardwalk (Official Video) Re-Mastered

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le morceau de Led Zeppelin ''Baby Come on Home'', nommé à l’origine ''A Tribute to Bert Berns'', était inspiré par une chanson que Bert Berns avait écrite pour Hoagy Lands et était une chanson enregistrée en l’honneur de Bert Berns.

Led Zeppelin-Baby, Come On Home 1968

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Hoagy Lands - Lighted Windows

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Voici quelques-unes de ses compositions avec les divers interprètes qui en ont fait des succès :

  • "A Little Bit of Soap", The Jarmels (1961)
  • "Twist and Shout", The Top Notes (1961), The Isley Brothers (1962), The Beatles (1963)
  • "Cry to Me" Solomon Burke (1962), the Rolling Stones (1965)
  • "Tell Him", The Exciters (1962)
  • "Cry Baby", Garnet Mimms (1963), Janis Joplin (1971)
  • "One Way Love", The Drifters (1963), Cliff Bennett and the Rebel Rousers (1964)
  • "I Don’t Want to Go on without You", The Drifters (1964), The Moody Blues (1965)
  • "Everybody Needs Somebody to Love", Solomon Burke (1964), the Rolling Stones (1965) Wilson Pickett (1967)
  • "Baby Let Me Take You Home", The Animals (1964)
  • "Here Comes the Night", Lulu (1964), Them (1965)
  • "I Want Candy" The Strangeloves (1965), Bow Wow Wow (1982)
  • "Hang on Sloopy", The McCoys (1965)
  • "Down in the Valley", Solomon Burke (1964) Otis Redding (1965)
  • "I’ll Take Good Care of You", Garnet Mimms (1967)
  • "Are You Lonely for Me Baby", Freddie Scott (1967)
  • "Piece of My Heart", Erma Franklin (1967), Big Brother and the Holding Company featuring Janis Joplin (1968), Dusty Springfield (1968)
  • "Twenty Five Miles", Edwin Starr (1968)

 

Vers tous les articles et audios Double Shot

Sur le même sujet

15 avr. 2022 à 14:45
3 min
14 avr. 2022 à 14:45
3 min

Articles recommandés pour vous