RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Dossier Clarebout Frameries : la zone "Donaire" est désormais protégée quant aux activités qu'elle pourra accueillir

Le site de Clarebout à Frameries

Le ministre wallon de l'Aménagement du Territoire et de l'Urbanisme, Willy Borsus (MR), a pris sa décision dans le dossier du site du "Donaire" à Frameries, directement concerné par le projet d'implantation d'une usine de transformation de pommes de terre de l'entreprise Clarebout. Willy Borsus a refusé la modification du plan de secteur, mais il a validé le Schéma d'Orientation local (SOL). Les 24 hectares du site "Donaire" ne pourront donc accueillir à l'avenir que des entreprises en stricte harmonie avec l'environnement.

Le ministre Borsus s'était rendu en décembre sur le site "Donaire" où il avait rencontré les représentants locaux et les riverains opposés au projet d'implantation d'une usine de transformation de pommes de terre par la société Clarebout, qui exploite déjà des hangars et un frigo sur la zone.   "La décision de valider le SOL est une très bonne nouvelle pour la commune de Frameries", a indiqué l'échevine de Frameries Florence van Hout (MR). "Nous avions certes introduit un recours au niveau de la révision du plan de secteur, mais nous savions qu'il y avait peu de chances qu'il aboutisse. Par contre, le SOL était essentiel pour nous et il représente l'aboutissement d'un énorme travail de la commune qui vise à déterminer les contours des activités qui pourraient s'installer sur la zone concernée, soit des activités en harmonie avec l'environnement du lieu, intégrées dans le paysage."

La zone "Donaire", qui ne pourra donc pas accueillir le projet Clarebout de transformation de pommes de terre en l'état, est donc protégée à l'avenir quant aux activités qu'elle pourra accueillir.   Une demande de révision du plan de secteur de Mons-Borinage avait été introduite en juin 2021 par le conseil communal de Frameries en vue de l'inscription en zone d'activité économique mixte (ZAEM) de terrains du "périmètre Donaire" et constituant une partie de la zone d'activité économique industrielle (ZAEI) de Frameries.    

La commune avait motivé sa demande par la nécessité de pouvoir disposer de terrains en zone d'activité économique mixte à moyen et long termes pour répondre aux besoins d'implantation de petites et moyennes entreprises locales.    Le ministre Borsus est arrivé à la conclusion que "la nécessité de procéder à la révision du plan de secteur sollicitée n'est pas démontrée", notamment parce que le projet de révision tendait "à reconvertir en zone d'activité économique mixte une partie des terrains d'ores et déjà occupée par des activités industrielles dûment autorisées et incompatibles avec une affectation en zone d'activité économique mixte".    

Le ministre a donc refusé la révision du plan de secteur de Mons-Borinage en vue de l'inscription en ZAEM de terrains actuellement affectés en ZAEI au sein du parc d'activités de Frameries. Il a toutefois approuvé le SOL pour la zone "Donaire", apportant, par cette double décision, "une solution d'équilibre en maintenant dans cette région une offre de terrains à vocation industrielle tout en garantissant la mise en place des exigences urbanistiques nécessaires à la compatibilité de la zone et de sa mise en œuvre avec le cadre de vie et les riverains proches".

Articles recommandés pour vous