Donald Trump fait d'avril un mois pour sensibiliser sur les agressions sexuelles

Donald Trump fait d'avril un mois pour sensibiliser sur les agressions sexuelles

© BRENDAN SMIALOWSKI - AFP

Donald Trump, lui-même plusieurs fois accusé de comportements inappropriés envers les femmes, a choisi avril 2018 comme le "mois national de la prévention et de la sensibilisation sur les agressions sexuelles", a indiqué la Maison Blanche vendredi.

Les agressions sexuelles "restent tragiquement répandus dans notre société et les délinquants, trop souvent, échappent à leur responsabilité", relate un communiqué publié par l'exécutif américain.

"Ces crimes odieux sont commis aveuglément: dans les relations intimes, dans les espaces publics et sur le lieu de travail", poursuit le texte de l'exécutif. "Mon administration est engagée à sensibiliser à propos des agressions sexuelles et à encourager les victimes à identifier les agresseurs pour qu'ils puissent être tenus responsables", poursuit le texte citant le président américain.

Fausses accusations

Une vingtaine de femmes ont publiquement accusé Donald Trump lui-même d'agression sexuelle ou de harcèlement. La Maison Blanche estime, de son côté, que ces femmes mentent. Le mois dernier, le président a notamment réagi sur Twitter aux accusations d'une ancienne réceptionniste de la Trump Tower, Rachel Crooks, qui l'accusait de l'avoir embrassée sans son consentement. "Encore une fausse accusation", avait-il écrit, appelant à plus de couverture médiatique sur "les femmes qui acceptent de l'argent pour inventer des histoires".