Documentaires La Trois

Contraception masculine : la révolution du caleçon

Contraception masculine

© Getty images

Océane, 30 ans, a essayé tous les contraceptifs possibles et rien ne lui a convenu. Partant du constat que la contraception est encore trop souvent une affaire de femmes, elle a mené l’enquête sur les nouveaux moyens de contraception masculine.

" Pour faire un bébé, il faut être deux, non ? Pourquoi la charge contraceptive est seulement supportée par les femmes ? ". Voilà le point de départ de cette enquête tout à fait éclairante et éducative.

Si l’arrivée de la pilule dans les années 60 a été une vraie révolution, synonyme de liberté sexuelle, ces dernières années, de plus en plus de jeunes femmes n’en veulent plus, réalisant les risques pour leur santé. Mais derrière la question du choix d’une contraception, il y en a une autre qui s’inscrit dans une préoccupation majeure : la question de l’égalité et du patriarcat. Pourquoi les hommes ne prendraient-ils pas cette responsabilité au lieu de la laisser aux seules mains des femmes ? Se posent-ils même la question ? Connaissent-ils les méthodes de contraception qui existent pour eux ? Océane est partie à la rencontre d’une poignée d’hommes qui ont décidé de se prendre en main.
 

La révolution du caleçon

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le film déconstruit aussi les peurs et idées reçues autour de la vasectomie, opération pourtant légère et plus safe qu’une ligature des trompes, et qui n’impacte en rien la fonction érectile et l’orgasme. Au Québec, entre 20 et 30% des hommes de moins de 50 ans l’ont déjà réalisée. Mais chez nous et dans nos pays voisins, on est très frileux : 1 petit pourcent seulement en France y a par exemple recours.

Un endocrinologue a conçu une solution injectable de testostérone en intramusculaire. C’est la seule méthode de contraception hormonale masculine validée par l’OMS. Les précautions à prendre sont les mêmes que pour les femmes.

Et puis il existe aussi la méthode thermique. Il s’agit ici de contrer le processus de production de spermatozoïdes en remontant les testicules près du corps pour en faire augmenter la température au moyen de slip, jockstrap ou anneau qui va permettre de plaquer les testicules contre l’abdomen. On verra que des trentenaires motivés se sont transformés en couturiers et laborantins en proposant des ateliers pour fabriquer des jockstraps et anneaux en silicone. Ce genre de démarche est encore confidentielle mais la recherche avance aux quatre coins du monde.

Et il faudra surtout passer par l’étape du changement de mentalité et donc d’éducation pour une réelle prise de conscience dans le domaine de la contraception. Quid de l’éducation sexuelle dans les écoles pour expliquer TOUTES les méthodes de contraception?

Un documentaire qui servira de base à Julie Morelle pour débattre ensuite avec ses invités

- Le Dr Daniel Murillo, chef de clinique adjoint en andrologie et PMA au CHU St Pierre à Bruxelles.

- Laurence Stevelinck, animatrice et consultante en égalité de genre, autrice du mémoire "contraception, où sont les hommes?".

- La Dre Anne VEROUGSTRAETE, gynécologue et experte IVG et contraception en planning familial.

Matthieu PELTIER, prof de philosophie et chroniqueur RTBF qui a évoqué avec humour sa vasectomie.

Stéphane, adepte de la contraception thermique.
 
Rendez-vous ce 30 janvier sur La Trois dès 20h30, et en replay sur Auvio.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous