RTBFPasser au contenu

Cinéma - Belge

Documentaire : “Éclaireuses”, une pédagogie hors des sentiers battus

Documentaire : “Éclaireuses”, une pédagogie hors des sentiers battus

Dans son dernier documentaire, Lydie Wisshaupt-Claudel s'attarde sur un lieu de pré-scolarisation unique en son genre.

"Éclaireuses" : quel beau titre pour ce film qui met en lumière deux femmes dont le travail force le respect. Elles s'appellent Marie Pierrard et Juliette Pirlet, et depuis plusieurs années elles gèrent à Bruxelles la "petite école", une institution pédagogique alternative. Les "élèves" qui y sont accueillis n'ont généralement pas été scolarisés  : enfants réfugiés pour la plupart, ils portent souvent en eux de lourdes séquelles et ne sont pas toujours capables à leur arrivée en Belgique d'intégrer un système scolaire peu disposé à s'adapter à leurs besoins.

Conçue comme une alternative, la petite école qu'ont fondée ces deux enseignantes veut au contraire s'adapter à eux et mettre en place le meilleur cadre possible pour leur épanouissement. Adieu redoublements et évaluations strictes : leurs objectifs sont différents d'une école traditionnelle. Leur manière de faire aussi, et peut surprendre, comme dans cette scène où une petite bagarre éclate entre plusieurs enfants. La solution ? Établir des règles précises qu'ils doivent respecter pour continuer leurs combats. Mais il y a une logique derrière leur décision. Que le lieu soit assez ouvert aux parents a sans doute quelque chose d'étonnant, mais ce choix a du sens : leur présence est un élément important pour ces enfants qui n'ont parfois jamais été séparés de leur famille.

De fil en aiguille et au gré des saisons, la petite école évolue — une transformation que Lydie Wisshaupt-Claudel et son équipe saisissent avec une certaine délicatesse. Le regard que porte la cinéaste sur ce qui se déroule dans (et autour de) cette institution est dépouillé, pas loin du "cinéma-vérité". Il s'agit ici d'observer, de se focaliser sur certains détails, et non de commenter, même si on sent le vif respect que porte la réalisatrice à Marie Pierrard et Juliette Pirlet. Son admiration pour leur démarche, leurs remises en question incessantes, est évidente.

Si la cinéaste adoube ses deux protagonistes du titre d'éclaireuses, c'est aussi parce que leur expérience est une aventure dont elles-mêmes ne connaissent pas l'aboutissement. La petite école doit-elle être une institution reconnue ? Comment peut-elle prendre part au système sans altérer sa mission? Faut-il préparer les enfants à l'école "normale", sachant que celle-ci ne pourra pas répondre à leurs besoins ? Ces questions (et bien d'autres) n'ont rien d'évident. Mais si le documentaire témoigne bien d'une chose, c'est qu'il est important de les soulever. La pédagogie est un sujet trop crucial pour se laisser piéger par des certitudes.

En salles ce mercredi 27 avril et sur la Trois (Fenêtre sur doc) le 30 avril à 23h15.

Eclaireuses

Bande-annonce "Eclaireuses"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous