Do you know Pompidou ?

Statuette #SouvenirsDeParis

© Agence Marcel/Centre Pompidou

03 déc. 2018 à 14:40Temps de lecture3 min
Par Frédéric Brébant/Fabienne Pasau

L’une des plus belles campagnes de pub 2018 est sans aucun doute une action réalisée pour cette grande institution culturelle qu'est le Centre Georges Pompidou à Paris.

Le Centre Pompidou, c’est cette étrange structure à l’architecture un peu futuriste, qui ressemble à un gazomètre, en plein cœur de Paris. C’est un monument assez récent : il a 40 ans à peine. On l’appelle aussi Beaubourg et c’est surtout un musée qui accueille la première collection d’art moderne et contemporain d’Europe.

Le problème est que les touristes étrangers qui viennent à Paris pour visiter cette ville connaissent très peu, voire pas du tout le Centre Pompidou. Ils s’attardent sur d’autres monuments emblématiques de Paris comme la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, la cathédrale Notre-Dame ou encore Montmartre et sa basilique du Sacré-Cœur.

Sur les 3 millions de visiteurs qui viennent chaque année au Centre Pompidou, seulement 40% ne sont pas Français, ce qui est statistiquement très peu pour cette ville éminemment touristique.

Le Centre Pompidou s’est donc adjoint les services d’une agence de pub pour doper le nombre de ses visiteurs étrangers. Cela a donné lieu à une action spectaculaire et à un petit film qui détaille l’opération, avec un petit accent très 'french touch' pour attirer le touriste. En voici le plan en 3 étapes :


1e étape

Concrètement, les publicitaires de l’agence de pub Marcel ont remarqué que tous les grands sites parisiens (Tour Eiffel, Arc de Triomphe, etc…) ont leurs petites statuettes et leurs porte-clés à leur effigie, que l’on trouve dans les magasins de souvenirs, mais aussi chez les vendeurs à la sauvette. Ces mini-monuments participent évidemment à leur notoriété et donne envie de les visiter. 

Or, le Centre Pompidou, qui a pourtant une architecture particulière, ne possède pas ce genre de modèles réduits, ni de porte-clés à son effigie, qui peut aider à le rendre célèbre… Le Centre Pompidou a donc fait réaliser ses propres statuettes. 


2e étape

La deuxième partie de cette campagne a été savamment orchestrée. Non seulement l’agence Marcel a fait réaliser des milliers de mini-Centre Pompidou en métal, mais surtout, elle a réquisitionné une équipe de vendeurs à la sauvette, cultivés et sérieusement briefés, pour faire la promotion de Beaubourg.

Ces vendeurs ont été envoyés devant les plus célèbres monuments de Paris et ils ont déployé leur marchandise avec, au milieu, des mini-Centre Pompidou que ces touristes ne connaissent pas. Ils vantaient aussi, en anglais, la collection d’art contemporain que l'on peut y admirer, en montrant un dépliant de Beaubourg et des photos d’œuvres d’art qui s’y trouvent. Ces vendeurs devenaient subitement les ambassadeurs du Centre Pompidou !

 

3e étape

Faire connaître le Centre Pompidou, c’est bien, mais encore faut-il que ces touristes s’y rendent ! C'est précisément le troisième volet de cette campagne, qui est franchement géniale. Parce que cette statuette qui est exhibée par ces vrais-faux vendeurs à la sauvette n’est pas un simple souvenir.

Quand vous la retournez, vous apercevez, sous son socle, un 'QR code', que l'on peut scanner avec son téléphone portable. Il active une application qui affiche le parcours à suivre pour le touriste, quel que soit l’endroit où il se trouve à Paris. Bref, c’est plus qu’un gadget : c’est une espèce de boussole qui permet au visiteur de trouver son chemin et d’aller voir enfin ce monument prestigieux qu’il ne connaît pas.


Cette vidéo qui s’intitule  #SouvenirsDeParis by Centre Pompidou a été postée il y a deux semaines à peine et comptabilise déjà 3 millions de vues, ce qui, pour une campagne française, est un score énorme en si peu de temps.

Elle doit son succès au fait qu’elle décortique parfaitement l’action qui a été mise en place, avec des caméras cachées qui montrent les efforts de cette équipe de vendeurs pour faire connaître le Centre Pompidou. Mais elle montre aussi, bien sûr, Beaubourg avec son architecture particulière, ses œuvres d’art…

Découvrez-la ici, vous ne serez pas déçu.

Et suivez ici la séquence de Frédéric Brébant

Do you know Pompidou ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous à la newsletter LaPremière!

Info, culture et impertinence au menu de la newsletter de La Première envoyée chaque vendredi matin.

Sur le même sujet