RTBFPasser au contenu

La Grande Forme

DMLA : comment détecter et limiter la dégénérescence maculaire liée à l'âge ?

Optometrist with patient
25 nov. 2021 à 15:042 min
Par Sophie Businaro

La dégénérescence maculaire liée à l'âge - DMLA - est une maladie de la rétine qui peut mener à la perte de la vision centrale. Il s'agit d'une dégradation d'une partie de la rétine - la macula - due au vieillissement. Cette maladie concerne les plus de 50 ans. Éléments d'information avec le Dr Qin, ophtalmologue à l’hôpital Delta (Chirec).

La DMLA est une maladie dégénérative du centre de la rétine - la macula - qui survient chez les personnes de plus de 50 ans, généralement entre 65 et 95 ans. On estime que plus de 8 personnes sur 10 sont touchées. C'est la première cause de cécité irréversible dans les pays développés dans le monde occidental explique le Dr Qin, ophtalmologue à l'hôpital Delta.

La macula - centre de la rétine - est la zone la plus importante, elle est responsable de la vision des détails, de la reconnaissance des personnes et de la lecture. On peut notamment détecter cette maladie via un fond d'œil ; un examen avec une lampe à fente, c'est-à-dire qu'on met une loupe qui passe à travers la pupille et qui permet ainsi de voir la rétine pour observer si cette macula est atteinte par une dégénérescence maculaire ou non. 

Symptômes 

  • Baisse de vison centrale 
  • Déformation des images 
  • Lettres qui dansent quand on lit 
  • On ne reconnaît plus les visages 
  • Parfois, on voit une tâche noire 

Facteurs de risque 

Le facteur génétique ; la DMLA est souvent héréditaire. S'il y a des antécédents familiaux, il y a plus de risque de l'avoir. Il est donc important de le dépister, même avant 65 ans.

"Lorsqu'on regarde le fond d'œil chez les patients en général, on peut parfois déjà observer un signe de vieillissement de la rétine qu'on appelle la maculopathie liée à l'âgée, c'est le stade précurseur. On observe alors des dépôts sur le fond de l'œil et on sait que cette personne pourra développer une DMLA à l'avenir" précise notre spécialiste.

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA)

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Deux types de DMLA

  • Sèche : la plus fréquente, concerne 90% des gens qui ont une DMLA ; la macula s'atrophie et dégénère. Les conséquences sont des déformations et une baisse de la vision centrale. Pour cette forme de DMLA, il n'existe pas de traitement ; on peut seulement prendre des vitamines en prévention pour diminuer la progression.

  • Humide : concerne 10% DES DMLA ; il y a des néovaisseaux anormaux envahissent la rétine depuis la couches située derrière elle. Résultat : la maladie provoque des écoulements de liquide dans les couches de la rétine et aggrave la vision. Traitement : injection dans l'œil pour permettre de récupérer de la vision. Cependant, souvent, après plusieurs années, la DMLA humide devient cependant une DMLA sèche.

Prévention 

Deux conseils :

  • Si antécédents de DMLA, il faut faire un dépistage vers la cinquantaine et faire un check-up chez l’ophtalmologue une fois tous les deux ans 
  • La lumière bleue, sur le long-terme, peut être un facteur de risque. Mais aucune étude probante ne le prouve mais chez les animaux, cela tente à le démontrer. Il serait donc judicieux de protéger ses yeux avec des filtres bleus sur les lunettes ou sur l'écran conclut le Dr Qin.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast telles que : Pocket Casts, Podcast addict, Google Podcast ou encore Apple Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

30 nov. 2021 à 14:53
2 min
30 nov. 2021 à 14:21
3 min

Articles recommandés pour vous