Tennis

Djokovic en quarts malgré le décès de son grand-père

Novak Djokovic

© AFP

19 avr. 2012 à 16:42 - mise à jour 19 avr. 2012 à 16:43Temps de lecture1 min
Par Belga

Le Serbe a d'abord serré les poings, puis levé les mains au ciel, très ému, après sa victoire sur l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov, tête de série N.16, en trois sets 2-6, 6-1, 6-4.

Puis, il a quitté le court en pleurs, sans s'adresser au public comme il est de coutume pour le vainqueur d'un match, sous des applaudissements respectueux.

Le speaker a ensuite confirmé ce que chacun savait depuis le matin mais qui n'avait pas encore été officiellement annoncé: le décès de son grand-père Vladimir, son "héros" auquel il avait dédié sa récente victoire à Miami.

Djokovic a demandé à être dispensé de la conférence de presse d'après-match. Il a seulement fait diffuser par l'ATP un court communiqué pour s'en expliquer: "Comme vous le savez, il a perdu son grand-père aujourd'hui juste avant le match, et il était très difficile pour lui de jouer. Après sa victoire, il s'est senti totalement épuisé mentalement et physiquement."

Évidemment bouleversé par cette perte, Djokovic a eu toutes les peines du monde à entrer dans son match. Il a accumulé les erreurs inhabituelles dans un premier set qu'il a balancé sur une amortie complètement ratée.

La pluie est ensuite venue à son aide, les joueurs regagnant le vestiaire. Cela lui a sans doute permis de se reconcentrer, puisqu'il a présenté un tout autre visage par la suite.

Il rencontrera au prochain tour le Néerlandais Robin Haase ou le Brésilien Thomaz Bellucci, deux adversaires qui ne devraient pas l'empêcher de poursuivre sa route.

Belga