Moteurs Formule 1

Distancé au championnat, pénalité sur la grille : Charles Leclerc, roi de la pole, refuse d'abdiquer

F1 Canada : Charles Leclerc
17 juin 2022 à 17:15Temps de lecture1 min
Par Maxime Berger

Max Verstappen (Red Bull), solidement installé en tête du championnat du monde de Formule 1, a l'occasion au Canada, où la F1 revient après deux ans d'absence, de creuser l'écart sur son rival Charles Leclerc (Ferrari), rétrogradé troisième après son abandon en Azerbaïdjan.

"J’ai raté mon vol en avion pour arriver au Canada. J’ai eu de la chance car il y avait un autre vol une grosse heure plus tard. Je n’ai pas perdu trop de temps dans ma préparation pour le Grand Prix donc", a souri Leclerc en conférence de presse.

Avant de revenir sur la course à Bakou : "Si je dois retenir un point positif, c’est notre rythme. Il était bon en général. Difficile, cela dit, de vous cacher que c’est dur d’encaisser plusieurs déceptions consécutives, à cause d’ennui mécanique, d'erreur ou autre. J’ai réalisé les quatre derniers poles (ndlr : et six poles sur les huit premiers GP en 2022), c’est vrai, mais ça ne sert pas à grand-chose si on ne marque pas de points le dimanche. Je retiens que le team travaille très fort et notre rythme est bon. Il y a des bonnes choses, il ne faut pas tout envoyer à la poubelle. On va essayer de revenir au sommet de la hiérarchie et de gagner à nouveau le plus vite possible. Je l’espère vraiment très fort. Je ne pense pas devoir envoyer un message à mon team en arrivant à Montréal. La situation est claire pour tout le monde et la motivation de toute l’écurie est à un niveau très élevé."

La marche en avant du pilote monégasque pourrait toutefois être freinée... avant même de débuter. En effet, il risque de devoir recourir à une troisième unité de puissance et à un quatrième turbo cette saison. Si cela se confirme, il reculera de dix places sur la grille de départ. "On n’a pas encore pris de décision, mais il se pourrait qu’on change pour cette course. Il faut voir si c’est mieux ici ou sur un autre circuit. On va donc peut-être prendre une pénalité ce week-end", a confirmé le principal intéressé, qui s'est, jusqu'ici, toujours élancé depuis la première ligne cette saison.

En fin de soirée, on a appris qu'il écoperait effectivement de cette pénalité de dix positions sur la grille.

Articles recommandés pour vous