RTBFPasser au contenu

Justice

Direct - procès 13 novembre 2015 : "Mohamed Abrini ne voulait pas tuer", raison pour laquelle il a quitté Paris plaide son avocate

Direct - procès 13 novembre 2015 : "Mohamed Abrini ne voulait pas tuer", raison pour laquelle il a quitté Paris plaide son avocate
23 juin 2022 à 10:48 - mise à jour 23 juin 2022 à 12:491 min
Par Patrick Michalle

Le 12 novembre, "il se fait la malle" ; "le 13 novembre il ne tuera personne" car il ne veut pas ; "il calme Abaaoud, puis s’en va et claque la porte". "Quand il part cela sème la zizanie" ; "cela s’emballe, on se téléphone y compris vers la Belgique". C’est l’explication donnée en plaidoirie par Marie Violleau, l’avocate de Mohamed Abrini

"Le cloisonnement c’est militaire, il ne connaît pas les cibles" mais il sait que ça va être grave, que des gens vont mourir continue l’avocate. Mais "il n’a pas assisté au "briefing" de préparation des attaques".

Le 12 novembre, après avoir quitté Paris, il rejoint sa petite amie pour signer le bail d’un nouvel appartement à occuper en commun mais peu après il sera exfiltré par El Bakraoui, venu le chercher dans son quartier le soir du 13 novembre, c’est ce qui permet à l’avocate de conclure "qu’il voulait se faire oublier, qu’il espérait passer sous les radars". Mais les autres membres de la cellule terroriste restés à Bruxelles en ont décidé autrement.

Direct : suivez le fil de la plaidoirie en cours

Loading...

Sur le même sujet

hier à 11:51
8 min
13 avr. 2022 à 20:53
1 min

Articles recommandés pour vous