RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : ces femmes (et ces hommes) qui n’ont pas pu ou pas voulu partir, revivez ce 103e jour de conflit

Une femme âgée est assise à l’intérieur de sa maison endommagée après une frappe de missile dans la ville de Soledar, dans la région de Donbass. L’artillerie russe frappe la région de Donbass, dans l’est de l’Ukraine.
06 juin 2022 à 06:47 - mise à jour 06 juin 2022 à 21:31Temps de lecture2 min
Par Sandro Faes Parisi

103e jour de guerre en Ukraine. L’occasion de rendre hommage à ces femmes et ces hommes qui, volontairement ou pas, sont restés en Ukraine, au milieu des combats. Des vies anonymes, souvent en sursis, à la merci d’une roquette, d’un missile ou d’un tir d’artillerie aussi aveugle qu’ignorant de sa cible. Des vies documentées par les membres d’une autre armée, celle des témoins présents sur place. Qu’ils s’appellent Carol, Marcus, Romain, Vadim, Jan ou autres… Qu’ils soient journalistes désireux de raconter cette guerre ou simples témoins oculaires contraints de vivre au quotidien les horreurs de ce conflit.

Tout cela, alors que le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est rendu sur la ligne de front dans le Donbass afin de galvaniser le moral de troupes en difficulté, et que Poutine, lui, menace encore et toujours de frapper d’autres objectifs, y compris hors Ukraine, si les USA fournissent de nouvelles armes à Kiev. Des menaces qui interviennent quelques jours après les indiscrétions de nos confrères de Newsweek sur les problèmes de santé du maître du Kremlin et les faiblesses qui en résulteraient. L’ancien député russe de la Douma Oleksandr Nevzorov a pour sa part demandé la nationalité ukrainienne, a annoncé Zelensky.

De son côté, Londres, à peine les festivités pour le Jubilé de platine d’Elizabeth II terminées, a annoncé que la Grande-Bretagne aussi fournirait à l’Ukraine des lance-roquettes d’une portée de 80 kilomètres pour faire face à l’offensive russe et "augmenter significativement les capacités des forces ukrainiennes".

Sur le champ de bataille, les forces ukrainiennes ont repris une partie de Severodonetsk aux Russes et auraient réussi à repousser l’offensive visant à s’emparer de Sloviansk.

Toujours dans le Donbass, un nouveau général russe aurait été tué selon les troupes de Kiev. Il s’agirait du major-général Roman Kutuzov, un commandant de la République populaire séparatiste de Donetsk. Au sein de la milice privée Wagner c’est Vladimir Andanov "Vakha", un mercenaire considéré comme un militaire " légendaire " au sein des forces russes, qui a été abattu par un sniper près de Kharkiv.

À Zaporijjia, la situation de la centrale nucléaire a été qualifiée de "à risque" par le chef de l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) Rafael Grossi. Une annonce qui intervient alors que différentes frappes ont été localisées à proximité du complexe nucléaire.

En Europe, les pays entourant la Serbie ont décidé d’interdire leur espace aérien à l’avion du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov censé se rendre à Belgrade. Un "acte hostile" aux yeux du Kremlin, "inconcevable" pour l’intéressé.

Revivez les évènements de ce 103e jour de guerre en Ukraine ci-dessous :

Loading...

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : l'AIEA souhaite envoyer des experts internationaux à la centrale nucléaire de Zaporijjia

Guerre en Ukraine

Fermeture de l'espace aérien pour l'avion de Lavrov : le Kremlin dénonce un "acte hostile", Lavrov dénonce une mesure "inconcevable"

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous