RTBFPasser au contenu
Rechercher

Didier Reynders confirme l'"encouragement" américain à la Belgique d'intervenir en Syrie

Reynders et l'envoi de F16 à l'étranger

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

02 mars 2016 à 18:35 - mise à jour 02 mars 2016 à 19:19Temps de lecture1 min
Par Belga

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a confirmé mercredi, dans l'avion qui le ramenait de Beyrouth, l'"encouragement" des Etats-Unis à la Belgique d'étendre son intervention militaire contre l'Etat islamique à la Syrie. La question vaut la peine d'être débattue et présentée au gouvernement, estime le chef de la diplomatie belge. La Belgique reprendra en juillet sa participation à l'opération américaine pour combattre l'Etat islamique. Cette participation s'était jusqu'à présent limitée à l'Irak. Dans une lettre du 26 février, les Etats-Unis remercient la Belgique pour son engagement et l'encouragent à étendre son intervention en Syrie. 

Le cdH favorable à une intervention

Le cdH se dit favorable à la demande adressée par les Etats-Unis à la Belgique d'étendre à la Syrie ses missions de bombardement contre Daesh. Une participation que les humanistes réclament depuis l'automne, rappellent-ils. Selon eux, il est temps de clarifier les choses.

"Dans les faits, la Belgique intervient déjà en Syrie: d'une part puisque notre frégate soutenait les missions offensives du porte-avions Charles-de-Gaulle; et d'autre part parce que les F-16 néerlandais qui bombardent actuellement l'EI en Syrie sont défendus au sol par des militaires belges. Il est donc urgent de mettre fin à cette confusion et de clarifier cet important choix politique en toute transparence", ont déclaré le président, Benoît Lutgen, et le député Georges Dallemagne.

 

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous