RTBFPasser au contenu
Rechercher

Sport

Diables Rouges – Youri Tielemans : "Être à la hauteur du brassard "

Youri Tielemans heureux de conduire la nouvelle génération des Diables.
25 mars 2022 à 18:22Temps de lecture1 min
Par Eby Brouzakis

Celui qui sera capitaine des Diables Rouges ce soir et mardi (47 capes) est passé à trois sélections d’une non-convocation pour le déplacement amical à Dublin. Heureusement nous confie-t-il. Car il est tout heureux d’arborer ce brassard et de guider une génération inclinée vers le futur et empreinte de sérénité.

Youri, avant tout un petit mot sur l’élimination de l’Italie. Elle vous inspire quoi ?

" Nous savions que des grosses nations pouvaient encore tomber pendant ces barrages. Voilà pourquoi nous sommes très contents d’être nous-mêmes qualifiés pour la Coupe du Monde. On peut être fier de nous car le parcours est difficile. Nous sommes fiers d’être là sans être passés par les barrages. "

Une dizaine des principaux Diables ne sont pas présents pour ces deux matches et sont heureux de se reposer. Comment réagissez-vous par rapport à cela ? Vous qui comptez 47 capes…

" Moi je suis là, je suis content d’être là. Je connais quasiment tout le monde. Même les nouveaux qui se sont rajoutés. C’est bon d’être là avec eux. Ma motivation personnelle ? Je pense que ça peut me permettre de progresser. Moi et l’équipe. On va apprendre à se connaître. C’est bien pour le futur de l’équipe nationale. "

Comment est l’ambiance sans les stars ?

" L’ambiance est toujours aussi positive à l’intérieur du groupe. Même si ça fait bizarre de ne pas voir les autres. Mais tout le monde s’y fait. On sait que ce n’est que pour une fois. Tout le monde s’est bien intégré au groupe. Nous avons accueilli tout le monde comme il se devait. Tout se passe bien et j’espère qu’il en ira de la sorte sur le terrain."

Il n’y a que 11 places disponibles. Avez-vous le sentiment que tout e monde se bat davantage pour impressionner le coach ?

Chaque sélection on se bat pour se montrer car nous savons que les places sont chères. Donc tout le monde mouille le maillot à l’entraînement… C’est ce dont nous avons besoin. J’espère que cela se traduira sur le terrain ce samedi. De mon côté c’est un honneur de porter ce brassard. C’est une grande marque de confiance. Cela veut dire que je fais bien les choses. Le coach a fait abstraction de mes derniers matches compliqués avec les Diables. Je le remercie pour ça. A moi d’être à la hauteur. "

Articles recommandés pour vous