Diables Rouges

Diables Rouges, Theate : "C’était un grand moment pour moi dans une ambiance comme ça"

16 nov. 2021 à 22:38Temps de lecture2 min
Par Jérôme Jordens avec Pierre Deprez

Les Diables Rouges, déjà qualifiés, disputaient leur dernière rencontre de qualification pour la Coupe du Monde au pays de Galles, qui devait, lui, encore arracher son billet pour les barrages. Roberto Martinez avait donc décidé d’aligner quelques nouvelles têtes pour préparer le Mondial. Parmi celles-ci, Arthur Theate qui a connu sa première sélection avec les Diables.

Et le joueur de Bologne a réalisé une bonne prestation, même si sur le but gallois, il n’est peut-être pas exempt de tout reproche. Il a donné son point de vue sur la phase au micro de Pierre Deprez : "Je crois que je dois la dégager mieux que ça, il n’y a rien à dire là-dessus. Je crois qu’Axel va la prendre, qu’il va la toucher du moins. Il ne la touche pas et puis voilà, je ne la prends pas. Je dois la dégager mieux que ça, il n’y a rien d’autre à dire. Elle vient sur mon pied droit, je la rate et je pense qu’elle passe à un millimètre d’Axel, il le dit aussi".

Mais le gaucher ne s’est pas laissé abattre et a livré une solide prestation par la suite : "C’est le football, c’est comme ça. Il faut aller de l’avant. J’ai déjà fait des erreurs, j’en ferai encore. On peut dire que c’est pour moi si vous voulez mais je dois aller de l’avant et c’est ce que j’ai fait dans mon match".

Il a en tout cas profité de l’expérience au maximum et en ressort grandi : "J’apprends beaucoup au contact de ces joueurs-là. Un joueur comme Moore, il est quand même assez costaud. Je parle beaucoup avec Dedryck. Je suis resté dans mon match, j’ai essayé d’être le plus propre possible et je ne pense pas avoir fait un mauvais match".

Repris pour la première fois avec les Diables, il ne s’attendait pas forcément à être titulaire et n’avait reçu aucune indication à ce sujet durant la semaine : "J’ai appris deux heures avant le match que j’étais titulaire lors de la théorie. Je ne savais pas que j’allais jouer mais je m’étais préparé comme si j’allais jouer. Je suis content d’avoir joué".

Avec sa prestation, il a sans doute glissé sa carte de visite dans la poche de Roberto Martinez mais le défenseur reste les pieds sur terre et sait que le chemin est encore long : "C’est au coach de faire ses choix. Il y a des gars qui sont là comme Jan par exemple. J’apprends énormément avec eux au quotidien. Je vais essayer de rester dans l’effectif. J’espère que le coach fera encore appel à moi s’il en a besoin. Je suis vraiment fier pour moi, pour ma famille. C’était un grand moment pour moi dans une ambiance comme ça".

S’il n’a pas encore pu longuement discuter de sa prestation avec le sélectionneur national, celui-ci lui a déjà glissé quelques mots au coup de sifflet final : "Roberto Martinez m’a félicité. Il m’a dit que j’avais fait de bons débuts, qu’il était fier de moi. Peut-être qu’on aura un mot maintenant".

A la recherche d’un défenseur central gaucher depuis un long moment, Roberto Martinez a peut-être trouvé en Arthur Theate le successeur de Jan Vertonghen.

Articles recommandés pour vous