RTBFPasser au contenu

Hainaut Matin

Devoirs et leçons à la maison : Quelle est la durée idéale ?

Devoirs et leçons à la maison : la durée idéale

Hainaut matin

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

C’est une question qui taraude maints parents : idéalement, quel timing journalier doit être consacré aux devoirs et aux leçons à la maison ?

La réponse est difficile à argumenter tant les composantes à prendre en compte sont multiples : le rythme et le niveau scolaire de chaque enfant, la situation familiale et l'environnement psychosocial, la capacité de concentration, les facteurs de motivation ...

Nous avons soumis la question à Bénédicte Marquebreucq, pétillante directrice de l’Ecole Saint-Nicolas à Enghien. Pour cette ancienne institutrice de 6ème primaire, la réponse est cash et claire : en moyenne, les enfants ne doivent pas consacrer plus de 3/4 d'heure au travail à domicile.

Pour les plus petits de première primaire ce sera 1/4 d'heure à 20 minutes.  

 

La chef d’école nuance l’interrogation : " la sacro-sainte question est plutôt : " pourquoi les profs tiennent-ils autant aux devoirs et aux leçons".

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les élèves ne terminent pas à la maison le travail qu’ils n’ont pas eu le temps de boucler à l’école. L'objectif est de réactiver la mémoire des enfants par rapport à tout ce qu'ils ont appris au cours de la journée. Cette étape incontournable permet d’ancrer les apprentissages dans la mémoire à long terme, des études de neurosciences en témoignent.

En effectuant leurs devoirs et en étudiant leurs leçons, les enfants expérimentent des stratégies de mémorisation qui leur seront utiles en secondaire et à moyen terme dans leurs études supérieures.

Les tâches à domicile permettent aussi d’apprendre à se connaître. C'est en expérimentant les différents procédés de mémorisation acquis en classe que l'élève évoluera dans ses apprentissages.

Sans l’appui de son professeur, l’enfant est contraint d’apprendre à s’autogérer. Il est normal que certaines matières n'aient pas été entièrement acquises à l'école. Les devoirs et les leçons doivent aussi aider l'apprenant à établir un état des lieux avant, au besoin, de solliciter l’aide de son professeur.

 

Motiver pour avancer

La motivation doit être le moteur de l’apprentissage à l’école comme à la maison. L’élève qui ne sent pas concerné ne sera pas motivé à travailler, à apprendre et à évoluer. 

 

Que faire si l'enfant est fatigué après la journée de classe ?

La règle d'or est de ne pas déroger au travail demandé par l’enseignant. L'enfant a le droit d'être fatigué mais il a aussi le devoir de respecter les consignes de ses professeurs.

Pour pallier le problème, beaucoup d’écoles mettent en place un système de planification du travail à effectuer à la maison. Chaque enfant, chaque famille peut dès lors s'organiser en fonction des activités extrascolaires, des impératifs familiaux et autres imprévus que le quotidien peut réserver.

Il est également important voire incontournable qu'en rentrant à la maison, l'enfant puisse décompresser et s'oxygéner la tête avant d'aborder sereinement les devoirs et les leçons.

 

Visuel ou auditif ?

En s’exerçant à la maison, les élèves identifient au fil des mois la méthodologie la mieux adapter à leur mode de fonctionnement. Certains sont visuels, d’autres auditifs. Il arrive aussi qu'un enfant ait besoin de bouger pour apprendre, d'être rassuré par la présence d'un parent ….   

 

Eveiller la curiosité

Le travail à domicile offre également l'occasion aux enfants de mener des recherches sur le web ou dans les livres de la bibliothèque, d'alimenter leur curiosité en lisant un article ou en cherchant dictionnaire…

 

Le confinement n’a pas eu que des désagréments

Le confinement a également permis aux professeurs de découvrir de nouvelles ressources en ligne afin de proposer aux enfants des devoirs connectés, des manipulations numériques autre que le jeu.

La directrice se réjouit que depuis on propose davantage de capsules vidéo dénommées " classe inversée " qui permettent aux enfants d’observer et écouter les explications de matière exprimées par quelqu'un d'autre que leurs professeurs habituels. Bien souvent, le quotidien nous démontre que les choses présentées et dites autrement actionnent une lumière d'éveil bénéfique.

 

Le plaisir de l’apprentissage au-delà de la contrainte

Quel que soit le contenu du journal de classe, il est important pour l'enfant de ne pas ressentir les devoirs et les leçons comme une contrainte mais comme une continuité dans son apprentissage scolaire.

À l'école comme à la maison, le dialogue avec l'enfant est primordial car il est source de compréhension, d'apaisement et bien souvent de plaisir d'apprendre et d'aller plus loin pour être de jour en jour de plus en plus fort.

 

En secondaire ?

En secondaire comme en primaire, l'évaluation chiffrée du temps de travail consacré pour les devoirs et les leçons à la maison varie en fonction des professeurs et des établissements. La moyenne s'étale de 6 à 11h par semaine en début de secondaire à 10 à 20h en terminale.

Sur le même sujet

23 nov. 2021 à 17:38
1 min
23 nov. 2021 à 12:50
3 min

Articles recommandés pour vous