Regions Liège

Deux nouvelles œuvres dans le parc de Hauster de Chaudfontaine pour le festival des cinq saisons

La ruche, une des nouvelles œuvres présente dans le parc.

Fortement touché par les inondations de juillet dernier, le parc de Hauster, à Chaudfontaine, reprend vie. L’herbe a recommencé à y pousser et les œuvres d’art qui y étaient installées dans le cadre du festival des cinq saisons sont elles aussi de retour.

C’est de l’art dans un parc donc c’est la volonté que les gens trouvent l’art directement. Avant les inondations, il y avait 28 œuvres. Après, il nous en restait 17. On a commandé deux nouvelles œuvres mais il y en a en réalité trois parce que la première, c’était les pingouins. Ils sont partis dans les inondations, alors l’artiste les a refaits. Alors il y a un rhinocéros et la dernière des nouvelles œuvres, c’est la ruche ", détaille l’échevine calidifontaine de la Culture Madeleine Haesbroeck.

Quant au public, il était plutôt satisfait de retrouver le parc et les œuvres : " C’est super parce que tout a été détruit et la nature reprend ses droits. C’est très bien ", se réjouit Jacqueline. " C’est très bien parce qu’il a été retapé. On essaie de le remettre à neuf. Les œuvres, ce n’est pas mal mais il y en a trop peu pour le parcours qu’il y a. Par contre les vélos, c’est catastrophique ", estime Jules. " Les vélos c’est épouvantable ici. Ils passent partout. Les piétons ne sont plus respectés du tout ", renchérit Dorothée. " C’est bien. Les œuvres d’art animent un peu le parc. C’est important de retrouver ce parc, pour les animaux, pour nous, pour nous promener, retrouver les copains et les copines ", complète Gilberte.

Une des œuvres présente dans le parc.
Une des œuvres présente dans le parc. RTBF – Olivier Thunus

Articles recommandés pour vous