Deux jours exceptionnels pour terminer mars, début avril en mode "hiver tardif"

Fin mars esceptionnelle

© Roman Studio - Getty Images

01 avr. 2021 à 08:35 - mise à jour 01 avr. 2021 à 08:39Temps de lecture1 min
Par Denis COLLARD

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce mois de mars s'est termine en "boulet de canon" : la journée de mercredi a été globalement encore plus chaude que la veille et que les records mensuels battus hier ont pu à nouveau être battus ce mercredi. 

Valeurs de ce 31

Encore des valeurs "hors norme" ce mercredi

Comme nous l'écrivions déjà hier : il n’aura jamais fait si chaud aussi tôt dans l’année. Avant aujourd’hui, le jour le plus chaud aussi tôt était le 29 mars 1968. On avait relevé à Uccles 22,7° (à l’époque, les températures étaient relevées dans une station ouverte. Elles sont aujourd’hui relevées sous abris. Cette température de 22,7° est une valeur corrigée).  Voici d'ailleurs pour ce 31 mars, les valeurs relevées au maximum. Sur le graphique, il est indiqué si le record est battu. NSP signifie que nous ne disposons pas des données de l'IRM pour valider.

 

Début avril en mode "hiver tardif"

Les courbes en rouge montrent l'évolution de la température à Bruxelles
Les courbes en rouge montrent l'évolution de la température à Bruxelles Meteonews

Les températures vont littéralement "jouer au yoyo" en cette période pascale. En effet, dès vendredi, de l'air plus frais va circuler sur nos régions, le choc thermique est garanti. Pire, dès lundi, la neige et la neige fondante seront de retour sur nos régions.

 

Sur le graphique, vous voyez l'évolution des températures prévues par les modèles météo pour Bruxelles. Nous allons connaître une chute libre et dès lundi, des giboulées parfois neigeuses seront envisageables sur le centre du pays.

Articles recommandés pour vous