RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Namur

Corps calciné découvert près de Gembloux : le deuxième suspect également inculpé pour assassinat et incendie volontaire

La victime était originaire de Jemeppe-sur-Sambre, le meurtrier résidait à Gembloux.
11 août 2022 à 16:28 - mise à jour 12 août 2022 à 10:40Temps de lecture1 min
Par Hugues Van Peel et Benjamin Brone, avec Belga

Deux individus ont été interpellés dans l’enquête sur la mort d’un homme dont le corps a été retrouvé à l’arrière d’une voiture en feu lundi à Lonzée, près de Gembloux.

Ce vendredi, le suspect principal a été placé sous mandat d’arrêt et inculpé pour assassinat et incendie volontaire. Il devrait donc répondre de ses actes devant une cour d’assises. Un peu plus tard, le deuxième suspect a également été inculpé pour assassinat et incendie volontaire, en tant que co-auteur.

Le suspect principal connaissait la victime depuis quelques semaines. Il affirme que celle-ci le menaçait depuis quelques jours. L'individu, un commerçant, a expliqué que la victime tentait de le racketter et qu'elle se montrait menaçante. La victime l’aurait notamment menacé de venir chez lui pour obtenir plusieurs milliers d’euros. Le suspect a expliqué aux enquêteurs que faire appel à la police n’aurait servi à rien, et qu’il n’y avait donc pas d'autre issue possible.

Pour justifier son geste, l’habitant de Gembloux né en 1992 a notamment évoqué le "pédigrée" de la victime. Cependant, le procureur du Roi indique que l’homme était uniquement connu de la justice pour des faits de roulage et d’infraction Covid.

La victime tuée par balles

Depuis la découverte du corps, les investigations n’ont donc pas traîné. Dans un premier temps, les enquêteurs ont réussi à remonter la piste du véhicule incendié. Les analyses dentaires ont confirmé que la victime était bien le propriétaire de cette voiture, un homme né en 2001, originaire de Jemeppe-sur-Sambre.

Ensuite, l’analyse des communications téléphoniques de la victime a permis d’identifier un habitant de Gembloux, rapidement considéré comme suspect. L’homme est passé aux aveux, il a reconnu avoir tué la victime en lui tirant deux balles, une dans le thorax, l'autre dans la tête.

L'enquête a ensuite abouti a l'interpellation du deuxième suspect. Les deux hommes passeront devant la chambre du conseil dans les prochains jours, probablement mardi après-midi.

 

Articles recommandés pour vous