RTBFPasser au contenu
Rechercher

Football

Deux images valent mieux que mille mots : le désamour entre Eden Hazard et Ancelotti décrypté par Marca

23 mars 2022 à 09:49Temps de lecture3 min
Par Alice Devilez

Eden Hazard ne connaît pas l’idylle dont il rêvait au Real Madrid depuis son arrivée en juillet 2019. Freiné par les nombreuses blessures à ses débuts, il n’a pas les faveurs de Carlo Ancelotti, arrivé en juillet 2021 pour succéder à Zinédine Zidane.

Le quotidien sportif espagnol, Marca, a tenté d’analyser les raisons qui poussent Carlo Ancelotti à ne pas faire jouer Eden Hazard, dans un article se posant la même question sur la situation du Belge, de Gareth Bale, de Jovic et de Mariano.

Pour nous, la situation actuelle d’Eden Hazard au Real se résume en deux images.

Deux images valent mieux que mille mots

Toujours aussi "bonne ambi" le Eden

AFP OR LICENSORS

De cet article, un élément ressort et semble ne faire aucun doute : comme partout où il est passé, Eden est toujours considéré comme un "bon gars", très apprécié par ses coéquipiers, le staff et tout le monde gravitant autour de l’équipe. Une image a d’ailleurs interpellé, souvenez-vous, celle de sa joie immense lors du retournement de situation en huitièmes de finale de Ligue des Champions entre le Real Madrid et le Paris Saint-Germain. Eden Hazard a célébré le but de Karim Benzema avec une joie non dissimulée, plutôt que de bouder dans son coin. Pour un joueur frustré par son manque de temps de jeu, il était malgré tout sincèrement heureux pour son "pote" et pour son équipe. Voilà qui mérite d’être salué, mais qui n’étonne finalement pas beaucoup ceux qui connaissent le joueur belge.

Mais Ancelotti persiste

AFP or licensors

Il l’a dit et répété, Carlo Ancelotti n’a pas de problème avec Eden Hazard. Forcément, le joueur garde un comportement exemplaire, là où Gareth Bale par exemple paraît nettement moins impliqué. Mais le Belge lui, ne semble plus vraiment à même d’écouter les déclarations répétitives du coach merengue, lassé par la situation. 

"L’Italien considère qu’Eden a perdu sa verticalité et qu’il apporte très peu au jeu madrilène. Avec Benzema concentré sur l’attaque, il n’a pas pu lui trouver une place aux côtés de Vinicius, Rodrygo ou Asensio. Ces trois-là passent toujours devant et parfois il préfère même faire rentrer Valverde pour éviter de laisser l’Uruguayen sans aucun temps de jeu. Et dans ce cas, celui qui est perdant c’est toujours Hazard, qui contient sa colère envers Ancelotti à l’intérieur", peut-on lire dans Marca.

Cette dernière phrase nous mène à une autre image qui avait fait le tour de la toile. Rappelez-vous, le 20 janvier dernier. Eden sauvait le Real d’une bien mauvaise passe en Coupe du Roi, en marquant le but décisif dans les prolongations, quelques minutes après être monté alors que le Real était réduit à 10. Ancelotti était aux anges, il avait d’ailleurs déclaré le lendemain qu’il s’agissait de la rencontre qui le rendait le plus heureux de toute la saison. Un bonheur qu’il avait souhaité célébrer sur le terrain en se dirigeant vers Eden Hazard pour lui faire une accolade. Mais une fois n’est pas coutume, le Belge avait refroidi la situation, acceptant une tape dans la main, sans même regarder son entraîneur. Une image symbolique et symptomatique d’une relation qui ne fonctionne pas.

"Eden ne crée pas de problèmes, mais il est très blessé par Ancelotti. Il ne comprend pas sa situation dans l’effectif et son manque d’opportunités. Le Belge a semblé prendre son envol contre Elche, en Coupe, inscrivant le but décisif dans le temps additionnel avec grande classe, mais l’Italien s’est montré inflexible et ne lui a pas offert beaucoup plus d’opportunités depuis lors."

Et c’est peut-être depuis ce moment que le point de rupture a été atteint. Entre les jolies choses affichées en décembre et ce moment important en janvier, les supporters ont commencé à replacer des espoirs en Eden Hazard. La presse espagnole également. Sur les nombreux groupes dédiés au club de la capitale, de très nombreux fans ont commencé à manifester leur mécontentement sur le manque criant de temps de jeu du Diable et l’entêtement de Carlo Ancelotti. Ce dernier, de plus en plus contesté, mais qui conserve toujours la confiance de ses dirigeants.

Près de trois ans après son arrivée, Hazard n’a toujours pas joué la moindre minute dans un Clasico, rappelle Marca. Il n’a d’ailleurs plus du tout joué depuis le 19 février dernier. L’issue devient de plus en plus inévitable pour le Brainois, s’il veut retrouver le goût du jeu, le goût du foot. Ce sport qui l’amusait tant tel un gamin. Un gamin qui aura perdu une part de ses illusions dans le club de ses rêves. Parfois, certains contes ne connaissent ni un joli début, ni une jolie histoire, ni une belle fin.

La Tribune : "Le but d’Eden Hazard n’a rien changé à sa situation"

La Tribune

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Après son opération, Eden Hazard reprendra l’entraînement collectif lundi avec le Real Madrid

Diables Rouges

Avec le titre du Real Madrid, Carlo Ancelotti devient le premier coach à remporter les 5 grands championnats

Liga - Football

Articles recommandés pour vous