Icône représentant un article audio.

L'Heure H

Deux enfants tués en 1895 près de Tournai : comment la police a-t-elle réussi à coincer le meurtrier ?

L'Heure H

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Il est environ 8h45, ce dimanche 19 mai 1895 à Hérinnes, un petit village rural traversé par la route qui relie Tournai à Audenarde, sur la rive droite de l’Escaut.

Un couple de fermiers rentre chez lui. Il revient de la messe. Charles Deffrasnes et Sidonie François y coulent des jours heureux, avec leurs quatre garçons. Les trois premiers sont les fruits d’un premier mariage. Sidonie est veuve du cousin de Charles. Ils se sont mariés et ont un fils en commun, né neuf mois plus tôt.

Ce matin-là, l’aîné des enfants, Auguste, s’est rendu seul à l’église d’Obigies.

Les parents ont donc laissé Charles-Louis, 8 ans, et Edouard, 6 ans, à la maison, en compagnie du petit dernier, Léon, âgé de neuf mois.

Avant de partir, Charles avait donné ses ordres aux enfants : interdiction d’ouvrir la porte à des inconnus, et ils devaient éplucher les pommes de terre, pour le dîner.

Mais au retour de l’église, en entrant dans la cuisine, la maman a un mauvais pressentiment. Les pommes de terre ne sont pas épluchées comme l’avait demandé son mari à ses fils.

Charles se rend dans la grange, où il stocke ses meules de foin et de paille... il s'apprête à découvrir une scène de crime horrible. Et la recherche de l'assassin sera plus longue que prévu.

► Écoutez l’entièreté de ce récit dans le podcast ci-dessus, et bien d’autres destinées qui ont basculé à L’Heure H avec Jean-Louis Lahaye, du lundi au vendredi de 15h à 16h et en replay sur Auvio.

Image d'illustration : deux enfants dans une ferme vers 1890
Image d'illustration : deux enfants dans une ferme vers 1890 H. Lefebvre/ClassicStock/Getty Images

Sur le même sujet

Le boxeur Nabil Messaoudi, suspecté de tentative d’assassinat, a été extradé en Belgique

Regions

Articles recommandés pour vous