RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Détournement d'argent au CPAS de Tournai : le mari de l’ex-directrice financière acquitté

Le détournement au CPAS de Tournai avait été révélé en 2015.
05 mai 2022 à 07:59Temps de lecture1 min
Par Denis Vanderbrugge

Le tribunal correctionnel de Tournai a rendu ce jeudi son jugement dans l’affaire du détournement de plus de 2,2 millions d’euros des caisses du CPAS de Tournai. Poursuivi pour recel et blanchiment, Bernard Henno, le mari d’Ariane Ruffelart, l’ex-directrice financière du CPAS aujourd’hui décédée, a été acquitté.

Pour le tribunal, rien ne prouve en effet que le prévenu connaissait l’origine de l’argent détourné par son épouse. Dans son jugement, le tribunal argumente en précisant qu’Ariane Ruffelart avait mis en place son système de détournement seule, au milieu des années 90, soit bien avant de se mettre en couple. Le stratagème est en outre passé inaperçu aux yeux de tous, y compris de la Ville et du CPAS de Tournai, pendant plus de 20 ans. Et même avec sa casquette d’employé du CPAS de Tournai, Bernard Henno ne pouvait pas connaître avec précision les revenus et le patrimoine de son épouse.

Entre 2000 et 2015, Ariane Ruffelart et son mari ont mené un train de vie confortable. Le couple a investi dans l’immobilier sans emprunter. Il a dépensé des dizaines de milliers d’euros sans compter. De l’argent détourné des comptes du CPAS de Tournai par une directrice financière très respectée. Cette dernière s’était donnée la mort en 2015 lorsque l’affaire avait éclaté au grand jour.

Lors de l’audience fin mars 2021, le ministère public avait estimé que le mari de l’ex-directrice financière aurait dû se rendre compte que le couple vivait bien au-dessus de ses revenus mensuels. "On ne peut pas porter des œillères durant quinze ans !", avait appuyé le parquet.

Le CPAS de Tournai s’était quant à lui constitué partie civile. Il réclamait 2,23 millions d’euros. Le tribunal correctionnel s’est cependant déclaré incompétent concernant les demandes civiles.

Sur le même sujet

Procès des détournements au CPAS de Tournai : "l'argent disparu devait profiter aux plus précarisés"

Regions Hainaut

Articles recommandés pour vous