RTBFPasser au contenu
Rechercher

Exposition - Accueil

Des trésors archéologiques détruits en Irak et Syrie exposés au Colisée

Temple de Bel, Palmyre
06 oct. 2016 à 13:26 - mise à jour 06 oct. 2016 à 13:26Temps de lecture1 min
Par Belga News

Trois ouvrages d'art détruits ou endommagés en Syrie et en Irak ont été reconstruits à l'identique et présentés jeudi dans le cadre d'exception du Colisée à Rome, pour une exposition ouverte jusqu'au 11 décembre.

Le taureau androcéphale ailé de Nimroud (Irak) ainsi que les archives d'Etat d'Ebla et la moitié du plafond du temple de Bêl à Palmyre (Syrie) ont été détruits ces dernières années par des djihadistes de l'organisation Etat islamique (EI). Ils ont été reconstruits à l'échelle dans le cadre d'une initiative lancée par l'association "Rencontre de civilisations".

Les autorités archéologiques syriennes ont également fait parvenir en Italie deux statues endommagées par l'EI à Palmyre, "une première", selon Francesco Rutelli, président de "Rencontres de civilisations" et ancien maire de Rome. "Cela ne s'était jamais produit auparavant en temps de guerre", a-t-il assuré, évoquant "un corridor (humanitaire) pour les biens culturels". Ces deux sculptures seront restaurées en Italie après l'exposition et renvoyées en Syrie.

La reconstruction des trois autres trésors archéologiques a été réalisées grâce à des techniques modernes, avec l'utilisation d'imprimantes 3D, avec l'idée de démontrer la faisabilité du projet puis, un jour, organiser une reconstruction sur place.


Belga

Sur le même sujet

22 déc. 2021 à 09:31
Temps de lecture3 min
28 juil. 2021 à 13:57
Temps de lecture2 min

Articles recommandés pour vous