Des trafiquants découverts avec 37 chiots entassés dans des caisses et des cages à hamster, destinés au marché belge

Pas moins de 37 chiots ont été découverts.

© BUNDESPOLIZEI WAIDHAUS

30 déc. 2018 à 10:03Temps de lecture1 min
Par RTBF

Deux Hongrois ont été arrêtés en Allemagne avec pas moins de 37 chiens vivants dans leurs voitures, rapporte le site allemand BR24.de, citant des sources policières. Les chiots étaient emballés ensemble dans des boîtes, des caisses et des cages pour hamsters. Selon la police allemande, les trafiquants se rendaient en Belgique pour vendre illégalement les jeunes animaux dans notre pays.

C'est au cours d'une vérification de routine sur l'A6 allemande, à Pleystein que les policiers ont entendu un gémissement en provenance du coffre la voiture

Très vite, la police découvre des chiens par dizaines, fourrés dans des cartons ou coincés dans de petites cages à hamster. Il y avait même des caisses de chiots entassées sous le siège passager!

Au total, 37 animaux, dont un husky, des carlins, des yorkshire, des bouledogues...

Selon l'enquête, les agents étaient en route pour la Belgique, ce qui signifie que les animaux auraient dû rester au moins 5 heures dans la voiture avant d'arriver à notre frontière, alors qu'ils avaient déjà voyagé de Hongrie via la République tchèque!

Certains animaux étaient déjà dans un très mauvais état d'épuisement et de déshydratation. Un vétérinaire s'est rendu sur place et a immédiatement transféré les animaux dans des centres d'accueil de Wunsiedel, Regensburg et Nuremberg. Ils ont été placés en quarantaine pour le moment, jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment guéris et aient reçu tous les vaccins.

Les passeurs devront répondre de négligence envers les animaux et commerce illégal. Ils risquent une amende de 25.000 euros, à laquelle pourront s'ajouter les frais de vaccination et d'hébergement des chiots.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet