RTBFPasser au contenu
Rechercher

Santé & Bien-être

Des substances nocives dans les parfums selon la fondation flamande contre le cancer

07 févr. 2022 à 09:37Temps de lecture1 min
Par Belga
Les parfums qui sont souvent vendus en Belgique, aux Pays-Bas et au Danemark contiennent de nombreuses substances chimiques nocives, affirment vendredi Kom op tegen Kanker - la fondation flamande contre le cancer -, la fondation néerlandaise Tegengif et l'association danoise des consommateurs après avoir mené des recherches sur la question. Il s'agit notamment de perturbateurs hormonaux, de substances qui peuvent réduire la fertilité ou provoquer des allergies.

Les associations ont analysé vingt parfums populaires de plusieurs marques connues. Ils ont trouvé 26 substances problématiques.

Étant donné que de nombreux consommateurs utilisent jusqu'à 16 produits de soins personnels par jour, ils peuvent être exposés à plus de 160 substances chimiques au quotidien, soulignent les associations.

"L'exposition à long terme aux perturbateurs endocriniens, même à faible dose, peut contribuer au développement de certains cancers du sein. Il est donc crucial d'être exposé le moins possible à ces produits chimiques", déclare Ann Gils, directrice de la prévention et de la détection précoce à Kom op tegen Kanker. L'association appelle donc le gouvernement à mettre en œuvre de toute urgence le plan d'action national sur les perturbateurs endocriniens.

Enfin, Kom op tegen Kanker donne également quelques conseils pratiques. L'organisation conseille de vaporiser le parfum sur les vêtements et non directement sur la peau et de rechercher des produits de soins portant l'écolabel européen.

Sur le même sujet

Tendance : le succès des bougies parfumées

Regions Hainaut

Astuce TikTok : comment faire tenir son parfum plus longtemps et naturellement ?

Beauté

Articles recommandés pour vous