RTBFPasser au contenu

Le 6/8

Des soles électrocutées

Des soles électrocutées
16 janv. 2018 à 19:482 min
Par Vivacité

La vie au vert... C'était ce matin dans le 6/8 sur la Une Télé avec Sophie Brems.

Une technique de pêche qui crée une certaine tension

La pêche électrique est une technique surtout utilisée pour capturer les soles.

Et elle est très simple  : les filets de pêche fixés à une armature rigide sont chargés d’électrodes.

En raclant le fond, elles touchent le poisson et le paralysent.

La sole sort de son fond sablonneux et les filets de pêche n’ont plus qu’à ramasser.

On parle de " taser pour les poissons " !  La technique est très efficace… et n’est pas neuve.

On a remplacé les chaines gratteuses qui permettaient d’extirper le poisson des sédiments par des électrodes.

L’Union européenne a autorisé son usage pour tuer les thons et les requins jusqu’en 1998.

Ensuite, elle l’a interdit… Mais a  autorisé  des dérogations en Mer du Nord.

Chaque Etat membre peut en équiper jusqu’à 5% de sa flotte de chaluts de pêche.

Mais les députés européens veulent lever cette limite de 5% et étendre ce type de pêche à d’autres zones que la Mer du Nord.   

C’est de là que vient la tension…

Pourquoi ?

Parce que selon les associations environnementales et certains scientifiques, cette technique vide les océans.

Les décharges assomment les poissons, les pêcheurs les capturent plus facilement et ils ramassent tout.

A noter que les pêcheurs néerlandais n’appliquent pas cette règle des 5%.

Ils vont bien au-delà des 5%, on estime qu'ils sont à plus de 25% !

Mais pour eux, cette pêche est durable car ils consomment moins de carburant, car ils pêchent plus … et plus vite. Le poisson vient tout seul dans le filet.

Au bout du compte, ils estiment consommer 20 à 40% de carburant en moins qu'un chalutier classique et capturer 4 fois plus de poissons.

Au grand dam des autres pêcheurs qui eux remontent parfois des filets vides !

Les associations environnementales estiment que cet argument n’est pas recevable car elles le comparent avec l’ancienne technique qui est très polluante.

Par ailleurs, ces associations affirment que cette pêche provoque des dégâts sur le poisson !

On retrouve dans les filets des poissons abîmés, avec d'étranges marques de brûlure de choc.

Une pétition a été lancée par l’association BLOOM.

Selon certaines études, les poissons capturés comme ça ont la colonne fracturée.

De son côté, l'inventeur néerlandais de la méthode l'assure : la pêche électrique n'est dangereuse ni pour les poissons visés, ni pour tous les autres organismes vivants.

Outre la technique controversée, l’impact social est souligné. 

Les pêcheurs-artisans ont du mal à s’en sortir…

200 cuisiniers français et européens ont publié un manifeste et s’engagent à ne plus cuisiner un seul poisson issu de cette méthode et certaines enseignes aussi ont décidé de boycotter.

Et les consommateurs là-dedans ?

Le problème c’est que rien n’est inscrit sur les étiquettes pour nous aider nous consommateurs à faire le tri.

Aujourd’hui, les euro-députés doivent se prononcer. Ils doivent dire si oui ou non ils soutiennent cette pêche ou celle de pêcheurs-artisans…

 

Ddd

Articles recommandés pour vous