RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Des ruches connectées sur les toits liégeois

08 juin 2022 à 05:54Temps de lecture2 min
Par Marie Bourguignon avec C. Adam

Amener de la biodiversité en pleine ville, c'est l'objectif de la Province de Liège qui a fait installer trois ruches sur le toit d'un bâtiment en plein centre de Liège. C'est toujours intéressant de les observer pour voir comment elles s'adaptent à un environnement urbain. Et ce sera d'autant plus facile ici puisque les ruches sont connectées.

Amener de la biodiversité en ville

Les trois ruches surplombent la ville. Elles sont installées sur le toit d'un bâtiment situé à Liège depuis maintenant un an. Leur particularité est d'être connectées. L'apiculteur peut les contrôler à distance.

Sur chaque ruche est placé un petit boitier connecté.
Sur chaque ruche est placé un petit boitier connecté. RTBF

Sur chaque ruche est placé un petit boitier: "Ce petit boitier permet de savoir combien il y a de degrés dans la ruche, son taux d'humidité, et si demain, on devait la voler, on la trace et on peut la retrouver, à quelques mètres près" explique Christophe Close, apiculteur à la Province de Liège.

Les ruches sont également équipées d'une caméra ou encore d'une station météo: "C'est important parce qu'avec ces notions-là, on sait si un couvain se développe bien. On a aussi une balance qui nous permet de voir comment le poids de la ruche évolue. Pour le moment, nous sommes en pleine miellée, c'est très important. Tout cela peut se faire à distance, en nous permettant aussi, lorsque tout va bien, d'aller voir peut-être un peu moins souvent nos abeilles, hors période d'essaimage. Il faut savoir que quand on va voir nos abeilles, on enlève le toit de la maison, on bouge toutes les chambres de la maison, ça ne leur fait pas mal, mais c'est quand même quelque chose qui les gêne sans doute toujours un petit peu."

Les ruches sont équipées d'une caméra.
Les ruches sont équipées d'une caméra. RTBF

Le miel des villes, aussi bon que le miel des champs?

Pour savoir si le miel récolté dans ces ruchers urbains est aussi qualitatif qu'un miel butiné à la campagne, il a été analysé dans un laboratoire. Résultat: aucune trace de métaux lourds. "Je pense que la nature est bien faite" confie Christelle Grégoire, responsable d'un laboratoire à l'Institut Malvoz. "L'abeille filtre les contaminants et les polluants qu'elle rencontre en butinant les fleurs, via le nectar et le pollen, et les polluants au niveau de l'air ambiant, et donc c'est une bonne chose car on ne retrouve rien dans le miel à ce niveau-là."

A Liège, trois ruchers du genre ont déjà été installés par la Province. Ils ont pour but d'amener et de promouvoir la biodiversité en ville: "Le citoyen urbain, ça lui plait qu'on ramène un peu de nature en ville" reconnait Christophe Close.

Rappelons que les abeilles sont essentielles à notre écosystème: elles assurent 80% de la pollinisation dans le monde.

Articles recommandés pour vous