RTBFPasser au contenu

Belgique

Gand: une bombe de la Seconde Guerre mondiale a perturbé le réveillon

Gand: une bombe de la Seconde Guerre mondiale a perturbé le réveillon
24 déc. 2013 à 16:091 min
Par Belga News

Les services de secours ont été alertés vers 13h45 par un homme habitant Peter Benoitlaan, non loin de la gare de Merelbeke, et qui venait de découvrir une bombe en effectuant des travaux de terrassement dans son jardin.

La découverte de cette bombe a d'abord entraîné à 15 heures un arrêt de la circulation ferroviaire sur la ligne 50 entre Bruxelles-Midi et Gand-Saint-Pierre. La circulation des trains a ensuite pu reprendre mais via la ligne 50A.

Les évacuations ont été décidées par mesure de précaution. Dans un premier temps, on a évoqué une trentaine de personnes évacuées mais selon la police leur nombre est finalement plus important. Au total, quelque 300 personnes ont été accueillies dans un centre de Gentbrugge. Quelques personnes refusaient de quitter leur domicile, indique le centre de crise.

Vers 20h, la quasi totalité des riverains avaient accepté de quitter leur domicile. "C'était une condition imposée par le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs, qui ne voulait pas débuter le désamorçage tant que tout le monde n'avait pas été évacué", précise-t-on au centre de crise. La E17 n'a finalement pas été fermée à la circulation durant l'opération de désamorçage.

Il s'agissait d'une bombe anglaise de 108 kilos datant de la Seconde guerre mondiale.

Ce n'est que la dixième bombe de ce type qui est désamorcée par le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs.

En 1943 et 1944, les environs de la gare de Merelbeke ont régulièrement été la cible de raids aériens alliés. Ceux-ci ont fait 428 tués en 1944, rasant 600 habitations et en endommageant un millier d'autres.


RTBF et Belga

Gand: plan catastrophe levé, la bombe a été désamorcée

Articles recommandés pour vous