RTBFPasser au contenu

Des profs repèrent deux fautes d'orthographe dans l'épreuve de français du CESS

Des profs repèrent deux fautes d'orthographe dans l'épreuve de français du CESS
18 juin 2018 à 10:40 - mise à jour 18 juin 2018 à 13:151 min
Par Guillaume Guilbert

Les élèves de 6ème secondaire passaient l'épreuve de français du CESS ce vendredi. Une professeure de français de la région de Charleroi a contacté la RTBF car elle a repéré deux fautes d'orthographe dans un texte qui servait de base à un des exercices de l'examen.

Le texte en question est un article issu du Bruxelles Bondy Blog, le blog des étudiants en journalisme de l'Ihecs. Intitulé "Vintage : une façon de renouer avec l'essentiel?", il servait de base à un exercice de rédaction et d'analyse de texte. Mais en lisant l'article, une professeure de français a repéré deux fautes d'orthographe!

"Imprimés à poids" et "par acquis de conscience"

Ainsi, "les imprimés hawaïens à fleurs et à pois" deviennent  "les imprimés hawaïens à fleurs et à poids". "Par acquit de conscience" devient "par acquis de conscience". 

"Il nous semble honteux, à nous enseignants et à nos élèves qui ont "vu clair", que la Fédération Wallonie-Bruxelles propose pour un examen de Français de dernière année secondaire la lecture de textes mal orthographiés", nous écrit la professeure.

Contactée par la RTBF, l'Administration générale de l'Enseignement se justifie en citant un extrait du livret du CESS de français : "Les différents documents relatifs à cette évaluation externe ont été rédigés selon les rectifications orthographiques de 1990 à l’exception des textes ou extraits de textes d’auteurs qui, eux, ont été retranscrits sans aucune modification". Pour des questions de droit d'auteurs, il n'appartient donc pas aux équipes de conception des épreuves de modifier les textes, justifie l'AGE. 

Mais si on compare le texte de l'examen et celui de l'article (voir ci-dessous), on peut voir que certaines fautes qui existaient dans l'article ont été corrigées dans la version de l'examen. Le participe passé "remis" ("remit" dans le texte de base) a bien été corrigé, par exemple. Il semblerait donc qu'une relecture du texte ait bien eu lieu, mais que des erreurs aient échappé au relecteur. 

Le participe passé "remis" ("remit" dans le texte de base) a bien été corrigé. Il semblerait donc qu'une relecture du texte a bien eu lieu, mais que des erreurs ont échappé au relecteur. 
Le participe passé "remis" ("remit" dans le texte de base) a bien été corrigé, par exemple. Il semblerait donc qu'une relecture du texte a bien eu lieu, mais que des erreurs ont échappé au relecteur. 

L'épreuve et le texte

Des profs repèrent deux fautes d'orthographe dans l'épreuve de français du CESS
Des profs repèrent deux fautes d'orthographe dans l'épreuve de français du CESS
Des profs repèrent deux fautes d'orthographe dans l'épreuve de français du CESS

Articles recommandés pour vous