RTBFPasser au contenu
Rechercher

On n'est pas des pigeons

Des produits bien-être au masculin : on a testé un soin anti-cerne

Soins hommes: les anti-cernes

On n'est pas des pigeons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Un regard d’aigle ! " Les yeux de l’aigle royal ont la même taille que les yeux des humains ": c'est la référence au regard de l’aigle choisie pour vanter les caractéristiques d’une crème pour le contour des yeux.

Homme tient devant son oeil gauche une loupe grossissant ses rides autour des yeux.
Homme tient devant son oeil gauche une loupe grossissant ses rides autour des yeux. Getty Images

Des produits bien-être au masculin que l’on retrouve de plus en plus dans les rayons sous l'appellation : Man’s Care.

Des produits conçus spécialement pour eux

Homme mûr applique une crème soin du visage.
Homme mûr applique une crème soin du visage. Getty Images

Muriel Sougnez est responsable d'un magasin Di : "Les hommes aiment avoir des produits qui leur sont destinés. Ils ne veulent pas avoir des produits pour dames. Ils veulent des produits à eux, Man’s Care. Elle précise que "Les hommes font attention aux contours des yeux. Ils vieillissent, donc, ils font attention à eux comme des dames !"

On a testé un soin spécial cernes

Ines Detraux est élève en 7e Option Esthétique à l’Institut Saint- Joseph à Jambes. Elle note que "Dans le sérum regard, on a différents principes actifs. La caféine va permettre de drainer les poches. L’extrait de quinoa va permettre d’atténuer l’apparence des poches avec un traitement de 28 jours."

Des textures, des sensations, des parfums adaptés aux exigences masculines

Des produits masculins qui ont leur spécificité, comme nous l’explique Elise Bancu, Cheffe d’atelier Option Esthétique"Des produits qui se différencient par le packaging, plus neutre pour un homme. Une texture aussi plus fluide plus aqueuse. Les hommes détestent la sensation collante sur la peau. L’odeur des principes actifs change également."

Les hommes, les égaux des femmes, face à la "mini-action" des cosmétiques

Pour la dermatologue Françoise Guiot, il n’y a pas de miracle: l’action des principes actifs sont limités dans le temps.

Au niveau des prix, il faut éviter les extrêmes. Au maximum 60 euros par produit.

La cause revient toujours quand vous arrêtez d’utiliser le produit. "On peut attendre une mini-action, mais pas quelque chose de radical." Son conseil: "Au niveau des prix, il faut éviter les extrêmes. Au maximum 60 euros par produit. Plus, ça n’a pas beaucoup de sens." 


Retrouvez "On n'est pas des pigeons" en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Sur le même sujet

Les hommes et le maquillage : doucement mais sûrement

Beauté

La fabrication d’une crème hydratante visage faite maison: on a testé

On n'est pas des pigeons

Articles recommandés pour vous