RTBFPasser au contenu

Des proches de Puigdemont ont bien déposé plainte en Belgique pour violation de la vie privée

Des proches de Puigdemont ont bien déposé plainte en Belgique pour violation de la vie privée
06 avr. 2018 à 10:19 - mise à jour 06 avr. 2018 à 10:191 min
Par Fabrice Gerard

L'information n'avait jusqu'ici jamais été confirmée. C'est désormais chose faite. Début du mois de février, des proches Carles Puigdemont ont bel et bien déposé plainte à la police locale de Waterloo. Une plainte pour violation de la vie privée qui fait suite à la découverte d'une balise de traçage sous le véhicule de Carles Puigdemont.

C'est ce que nous a confirmé ce matin le procureur du Roi du Brabant Wallon Jean-Claude Elslander. "Notre laboratoire scientifique est en train d'analyser cette balise. Une carte de téléphone retrouvée à l'intérieur de la balise fait également l'objet d'investigations. L'enquête va devoir déterminer qui a placé cette puce et pourquoi". Carles Puigdemont a été arrêté en Allemagne le 25 mars dernier alors qu'il quittait le Danemark à bord d'un véhicule. Hier soir, la justice allemande a décidé de le remettre en liberté sous contrôle judiciaire dans l'attente d'une possible extradition.

La justice allemande a estimé que les faits de "rébellion" avancés par la justice espagnole pour l'organisation du référendum sur l'indépendance de la Catalogne à l'automne ne pouvaient être retenus au regard du droit allemand car ils supposeraient que Carles Puigdemont se soit directement rendu coupable de faits de violence. Seules les accusations de détournements de fonds publics, en lien avec l'organisation de cette consultation, peuvent à ses yeux constituer un motif de remise à l'Espagne, sous réserve d'un examen plus approfondi qui va avoir lieu dans les jours et semaines à venir. Mais elles sont trop faibles à ses yeux pour justifier un maintien en détention.

La juridiction a donc en conséquence ordonné la remise en liberté de Carles Puigdemont sous contrôle judiciaire, la conditionnant notamment au paiement d'une caution de 75.000 euros, dans l'attente de l'examen au fond de la demande d'extradition pour détournement de fonds.

Calicot pour la liberation de Carles Puigdemont devant la prison de Neumuenster
Calicot pour la liberation de Carles Puigdemont devant la prison de Neumuenster Markus Scholz - BELGAIMAGE

Sujet et direct dans le JT de la mi-journée (JT 13 h)

Allemagne : Carles Puigdemont libéré

JT 13h

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Libération de Carles Puigdemont, victoire pour les indépendantistes

JT 13h

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous