RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Des personnes âgées maltraitées, ça existe aussi chez nous ?

Des personnes âgées maltraitées, ça existe aussi chez nous ?
27 janv. 2022 à 10:372 min
Par C'est vous qui le dites

En France, une enquête d’un journaliste fait l’effet d’une bombe. Dans son livre "Les Fossoyeurs", Victor Castanet révèle les traitements indignes pratiqués dans les maisons de repos du groupe Orpea. On y parle de résidents privés de couches, de seniors rationnés en nourriture, de personnes âgées mal soignées au point parfois de provoquer des décès suspects. Dans les pages de Sudinfo ce matin, le secrétaire général de la Fédération belge des maisons de repos se veut catégorique "la situation n’est pas la même en Belgique", alors que le groupe Orpea s’occupe chez nous de 60 maisons de repos et de 20 résidences.

Des personnes âgées maltraitées, ça existe aussi chez nous ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Tous droits réservés

"On est rationné sur la nourriture"

Joëlle, une auditrice d’Anderlecht, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Je suis arrivée dans une résidence Orpea en 2008, j’étais en chaise roulante. Au début, tout allait bien, grâce au kiné j’ai même appris à marcher de nouveau. Mais après, on est rationné sur la nourriture, quand les aides-soignantes sont pressées, elles jettent les résidents dans les lits le soir. J’ai même vu une infirmière frapper une résidente. J’ai vu et vécu tous les points soulignés dans le livre de Victor Castanet."

Getty Images

"Un membre du personnel l’a frappé avec une cuillère"

Isabelle, à Charleroi, nous partage son témoignage : "Mon papa était dans une maison de repos, en fauteuil roulant car il n’avait plus d’équilibre et il avait des troubles cognitifs épisodiques. Nous nous téléphonions régulièrement et la dernière semaine de sa vie, il avait un GSM à clapet attaché autour du cou. De temps en temps, il le laissait tomber, le clapet restait ouvert et j’entendais des choses que je n’aurais jamais dû entendre."

Un jour, je l’ai entendu crier et dire qu’on n’avait pas le droit de le frapper

"Il m’a expliqué qu’il était dans le couloir et qu’un membre du personnel l’avait frappé avec une cuillère sur ses oreilles. J’ai contacté la maison de repos pour avoir des explications, ils n’ont pas été capables de m’expliquer ce qu’il s’était passé. Le directeur m’a ensuite signalé que ce n’était pas la première fois qu’il y avait des problèmes avec cette personne et qu’elle allait être écartée. Quelques semaines plus tard, il y a eu le même genre de souci avec un autre résident."

© Tous droits réservés

"Elle est vraiment bien soignée"

Le débat se termine à Ostende avec Roger : "Ma femme est dans une résidence Orpea et elle est vraiment bien soignée, que ce soit du côté kiné que du côté des infirmières. Je l’ai appelée hier soir suite à un reportage sur les maisons de repos que j’ai vu, elle m’a dit que la nourriture était très bonne et en suffisance, elle est vraiment enchantée. "

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

02 févr. 2022 à 10:31
2 min
01 févr. 2022 à 10:29
2 min

Articles recommandés pour vous