RTBFPasser au contenu
Rechercher

C'est vous qui le dites

Des passages à niveaux pour les trams ? Selon Mossim, il faut "verbaliser ceux qui font n’importe quoi"

Après la mort d’un homme écrasé par un tram à Bruxelles, plusieurs usagers réclament des barrières. Un journaliste de la Dh s’est rendu sur les lieux de l’accident pour rencontrer des personnes qui traversent régulièrement les voies de tram. Ils sont plusieurs à réclamer des barrières comme pour les passages à niveau de la SNCB dans le but de dissuader de traverser quand un feu est rouge ou pour attirer l’attention des distraits qui sont dans leur bulle à cause de leurs écouteurs.

Pour les trams, des passages à niveaux sont nécessaires ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

 
HATIM KAGHAT – BELGA

"Il faut davantage sanctionner les usagers faibles"

Mossim, un auditeur originaire de Jette, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Il n’y a aucun danger à traverser les voies de tram, je suis chauffeur national, je travaille en Flandre et sur Bruxelles. En Flandre, tout le monde se respecte et la police verbalise les deux roues, mais ici, à Bruxelles on laisse tout faire. On les a autorisés à aller jusqu’à 30 km/h, mais certains vont carrément à deux ou trois sur une trottinette. Il faut verbaliser les gens qui font n’importe quoi. Quand les usagers faibles seront sanctionnés une ou deux fois, ils feront très attention."

LAURIE DIEFFEMBACQ – BELGA

"Des barrières à des endroits stratégiques oui, mais pas partout"

Nicole, à Dalhem, dans la province de Liège, ne trouve pas utile non plus d’ajouter des barrières : "Lorsque j’étais petite, j’habitais Bruxelles et une personne a été happée par un tram devant moi. À l’époque, il n’y avait ni trottinette, ni smartphone, la personne a simplement été distraite ou elle a jugé qu’elle avait encore le temps de passer. Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée de mettre des barrières partout, cela pourrait devenir dangereux. Imaginons qu’il faille sortir rapidement du tram, les passagers seront vite bloqués par les barrières. En installer à des endroits stratégiques, oui, mais pas partout."

HATIM KAGHAT – BELGA

"Le problème ne vient pas de l’infrastructure"

Le débat se termine à Genappe avec Géraldine : " Le problème, c’est le manque d’attention des gens. Ils n’écoutent plus ce qu’il se passe autour d’eux en tant que piéton et je pense qu’il serait plus intéressant de leur rappeler les règles que de poser des barrières. Cela passe par l’éducation en premier lieu, et ensuite on pourrait éventuellement ajouter des panneaux de signalisation, mais le problème ne vient pas de l’infrastructure."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

16 juin 2022 à 13:12
Temps de lecture1 min
09 juin 2021 à 09:50
Temps de lecture2 min

Articles recommandés pour vous