RTBFPasser au contenu

Regions Liege

Des nouveaux bâtiments passifs, un Burger King: les aires autoroutières de Waremme font peau neuve

Des nouveaux bâtiments passifs, un Burger King: les aires autoroutières de Waremme font peau neuve
01 juin 2021 à 10:55 - mise à jour 01 juin 2021 à 10:551 min
Par RTBF

Ce 1er juin marque le coup d’envoi d’un chantier visant à réhabiliter et moderniser complètement les aires autoroutières de Waremme, situées de part et d’autre de l’autoroute E40/A3 en région liégeoise. C'est ce qu'indique ce mardi un communiqué de la Sofico.

Des aménagements extérieurs et intérieurs

A l'extérieur, les bâtiments des aires seront entièrement démolis puis reconstruits selon les normes de passivité énergétique. L’éclairage sera totalement remplacé par un dispositif LED. Les revêtements des parkings seront quant à eux entièrement rénovés, et un parking de covoiturage de 40 emplacements sera aménagé dans le sens Liège vers Bruxelles. Cinq bornes de recharges électriques ultra-rapides seront installées et complétées pas 10 autres de type lent. Des prises de courant seront aussi prévues pour les camions frigorifiques. Enfin, du WiFi sera disponible sur les emplacements parkings poids lourds.

Les aires autoroutières de Waremme font peau neuve
Les aires autoroutières de Waremme font peau neuve Sofico

De nouvelles enseignes, dont un Burger King

A l'intérieur, les bâtiments reconstruits accueilleront de nouveaux services comme un espace "business pro". De nouvelles enseignes vont également voir le jour, parmi lesquelles un Burger King.

Durant l’entièreté du chantier, l’accès à l’aire autoroutière de Waremme Nord et Sud sera garantie et les services habituels seront toujours proposés. Le nombre de places de parkings ne sera que très légèrement impacté. Les travaux devraient durer jusqu'à la fin du mois de septembre 2022.

Et pour les migrants en transit sur le parking?

A Waremme, cette aire de repos sert régulièrement de zone de transit à de nombreux migrants qui, chaque nuit, tentent de rejoindre l'Angleterre. Pendant la durée du chantier à tout le moins, la fréquentation des lieux par ce public va vraisemblablement se réduire, voire s'interrompre. De là à solutionner définitivement ce que la commune semble considérer comme un problème, ça reste à voir...  

Sur le même sujet...

Archive : JT du 05/07/2019

Aires d'autoroutes : les camionneurs en danger ?

JT 13h

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous