RTBFPasser au contenu

Monde

Des manifestations en marge du meeting du candidat Zemmour à Lille

Des manifestations en marge du meeting du candidat Zemmour à Lille
05 févr. 2022 à 15:36 - mise à jour 05 févr. 2022 à 16:141 min
Par Jean-François Noulet, avec agences

Le candidat à l’élection présidentielle, Eric Zemmour, à la tête du mouvement politique "Reconquête" est en meeting ce samedi après-midi à Lille, où il a donné rendez-vous à 8000 sympathisants.

Avant le meeting, samedi matin, environ 500 manifestants, selon la préfecture, se sont rassemblés en présence de la maire de Lille, Martine Aubry (PS) , pour dire "Non au racisme, non à l’extrême droite".

"Nous sommes face à un personnage dont le seul moteur est la haine notamment raciste", "lorsqu’on est face à l’extrême droite, il faut se lever et contester […] la logique de haine", a lancé à la foule Dominique Sopo, le président de SOS-Racisme, à l’initiative du rassemblement, soutenu par une vingtaine de partis, syndicats et associations.

Peu avant 14 heures, une autre manifestation a rassemblé 1100 personnes dont quelque 200 de l’ultra-gauche selon la police. Ces manifestants étaient opposés à la venue du candidat Zemmour à Lille.

La manifestation s’est progressivement tendue, les forces de l’ordre recourant sporadiquement à des tirs de gaz lacrymogène, d’abord pour disperser un groupe d’une vingtaine de manifestants tous vêtus de noir tentant d’empêcher l’extraction de l’un d’entre eux, puis peu après le début du cortège, quand des manifestants ont brandi des fumigènes.

Les manifestants venaient de se mettre en route pour leur parcours dans le centre-ville, derrière une banderole proclamant "Faire Bloc – Les mettre à genoux" et sous des slogans "Tout le monde déteste Zemmour", ont constaté des journalistes AFP. Entre 250 et 300 membres des forces de l’ordre ont été mobilisés pour "prévenir tout risque de débordements et d’affrontements", selon une source policière. En début d’après-midi, la police avait procédé à trois interpellations parmi les manifestants "antifas".

Sur le même sujet :

Sur le même sujet

05 févr. 2022 à 20:45
2 min
17 janv. 2022 à 13:46
1 min

Articles recommandés pour vous