RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Des manifestations en Espagne et à Rabat pour protester après le drame de Melilla

01 juil. 2022 à 21:37Temps de lecture1 min
Par Belga

Plusieurs manifestations ont eu lieu dans diverses villes d'Espagne et à Rabat vendredi soir pour protester après le drame de Melilla qui a coûté la vie à au moins 23 migrants africains ayant tenté de pénétrer le 24 juin dans cette enclave espagnole au nord du Maroc.

À Barcelone (nord-ouest), Malaga (sud), Vigo, Saint-Sébastien ou La Corogne (nord-est) ou dans la ville même de Melilla où s'est déroulée la tragédie, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées à l'appel de nombreux collectifs qui voulaient dénoncer "les politiques migratoires, matérialisées dans la brutalité policière et la militarisation des frontières".

Dans la capitale marocaine, quelques dizaines de représentants du Collectif des communautés subsahariennes au Maroc et d'associations d'aide aux migrants ont manifesté devant le parlement pour que Rabat "cesse de jouer le rôle du gendarme de l'UE".

"Nous demandons l'arrêt de la politique migratoire financée par l'Union européenne, l'ouverture d'une enquête indépendante et la restitution des corps aux familles", a expliqué à l'AFP le militant Mamadou Diallo.

La justice marocaine a engagé des poursuites contre 65 migrants en situation irrégulière, en majorité des Soudanais, accusés d'avoir pris part à la tentative d'entrée massive il y a une semaine dans l'enclave de Melilla à partir du Maroc. 

Cette tentative de passage en force a fait 23 morts parmi les migrants, selon les autorités marocaines, "au moins 37", selon des ONG.

Ce bilan humain est le plus lourd jamais enregistré aux frontières entre le Maroc et Ceuta et Melilla, les seules frontières de l'UE sur le continent africain, et il a provoqué l'indignation internationale, avec notamment des propos d'une sévérité rare de la part de l'ONU, ainsi que l'ouverture de deux enquêtes en Espagne et une mission d'information au Maroc.

 

Sur le même sujet

Drame de Melilla : prison ferme pour un groupe de migrants au Maroc

Monde

Drame de Melilla : les migrants morts par "asphyxie", selon une enquête marocaine

Monde Afrique

Articles recommandés pour vous