Icône représentant un article audio.

L'Heure H

Des JO de Pékin au Qatar : vers le chant du cygne pour la 'génération dorée' des Diables Rouges ?

9 juillet 2006 : Zinedine Zidane, capitaine de l’équipe de France, met un coup de boule qui entre dans l’Histoire. Devant son écran, François De Keersmaecker, président de la Fédération royale belge de football, enrage. La Belgique, elle, n’a même pas participé à la compétition. Il compte bien développer une nouvelle stratégie pour remédier à cette spirale négative : le dernier grand tournoi auquel les Diables Rouges ont pris part est la Coupe du Monde 2002.

Ce soir-là, alors que l’histoire se joue derrière son petit écran, De Keersmaecker est sur le point de prendre des décisions changeront le cours du destin des Diables Rouges ! Pour le président, après la campagne désastreuse pour le Mondial 2006, il faut cibler les Jeux Olympiques de Pékin en 2008 avec les Diablotins pour envisager un futur footballistique plus radieux. Il veut faire confiance à la jeunesse pour mettre dehors les vieux briscards de l'équipe nationale. Depuis deux ans, les techniciens provinciaux lui font remonter que les centres de formation du pays regorgent de jeunes talents qui sont prêts à exploser. Certains jouent déjà au niveau professionnel, établissant des records de précocité comme Kompany ou Mertens.

Retour en podcast sur les plus grands exploits de l'équipe nationale belge dans un parcours long de 14 années pour la fameuse 'génération dorée' dans L'Heure H.

► Écoutez l’entièreté de ce récit dans le podcast ci-dessus, et bien d’autres destinées qui ont basculé à L’Heure H avec Jean-Louis Lahaye, du lundi au vendredi de 15h à 16h sur La Première et en replay sur Auvio.

Articles recommandés pour vous