Cyclisme

Des images de l’altercation de van der Poel ont fuité sur la toile

Mathieu van der Poel a dû abandonner les championnats du monde à la suite d’une nuit mouvementée dans son hôtel.

© Belga

27 sept. 2022 à 10:35 - mise à jour 27 sept. 2022 à 10:35Temps de lecture1 min
Par Jérôme Jordens

Si le sacre de Remco Evenepoel a été l’actualité majeure des championnats du monde de cyclisme, Mathieu van der Poel a lui aussi été au centre de l’attention.

Le Néerlandais avait dû abandonner après 30 kilomètres après avoir passé une nuit très agitée, finissant au poste de police après avoir eu une altercation avec des jeunes filles dans son hôtel.

S’il a été condamné lundi par la justice australienne à une amende de 1000 dollars australiens et une autre de 500 dollars, les faits qui se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche restent flous.

Des vidéos commencent cependant à circuler sur la toile où l’on voit des jeunes filles frapper à une porte avant de s’enfuir mais où les images de l’altercation ne permettent pas d’identifier avec certitude Mathieu van der Poel.

Le média néerlandais Het Algemeen Dagblad a reçu des vidéos plus explicites qu’il n’a pas diffusées car les jeunes filles sont mineures et reconnaissables. Les vidéos confirmeraient que les filles ont frappé plusieurs fois à la porte de MVDP. On entendrait ensuite le coureur expliquer qu’il n’avait touché personne mais aussi que l’on frappait à sa porte depuis trois heures.

Loading...

La plus âgée des filles impliquées (14 ans), a expliqué à Algemeen Dagblad qu’elle n’était pas au courant qu’un coureur professionnel dormait dans une chambre proche de la sienne.

Une autre vidéo montrerait la suite de l’incident dans laquelle il explique aux parents qu’il avait une course importante le lendemain. Accusé par une femme de les avoir menacés, van der Poel aurait alors dit qu’elle devrait "appeler la police et leur en parler".

Chose que les parents des jeunes filles avaient manifestement déjà fait. Emmené au poste de police le soir même et condamné à des amendes ce lundi, van der Poel a finalement pu quitter le territoire australien la nuit dernière. 

Articles recommandés pour vous