Regions Bruxelles

Des détenus de la prison de Nivelles mis au travail au Palais de Justice de Bruxelles

Palais de justice de Bruxelles

Des détenus de la prison de Nivelles sont au travail depuis un mois et demi au Palais de justice de Bruxelles, où ils effectuent des travaux de peinture dans les vieux locaux de la Direction de la sécurisation de la police fédérale. Le vice-Premier ministre et ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a visité le chantier lundi matin.

Il affirme soutenir pleinement l'emploi de détenus "car c'est un moyen idéal pour remettre les condamnés sur le droit chemin et cela donne aux détenus la possibilité de bien préparer leur réinsertion dans la société".

L'un des services affectés par la vétusté du Palais de justice est la Direction de la sécurité (DAB). Ce service de la police fédérale, est chargé de la surveillance, de la sécurité générale et du transfert des détenus vers les salles d'audience. Ses locaux étaient en très mauvais état.

La Direction de la sécurité a collaboré avec Cellmade, la plateforme d'emploi de l'administration pénitentiaire pour les rénover en profondeur. C'est la toute première fois que la police fait appel au travail des détenus via Cellmade. 

Quatre détenus qui arrivent en fin de peine, dont deux ayant une expérience professionnelle dans la peinture, ont fait l'objet d'un screening approfondi en termes d'attitude et de sécurité, entre autres.

Selon le ministre de la Justice, les détenus ont commencé les travaux de peinture et de plafonnage le 29 mai dernier. Ensemble, ils ont déjà presté 800 heures de travail et en ont encore environ 200 à effectuer. Ils ont des semaines de travail de 40 heures et peuvent travailler sous un régime de surveillance assez souple. 

Les détenus sont très motivés et disposés à se conformer aux règles strictes, car ils ne souhaitent pas compromettre la perspective de leur libération. Au départ, certains des officiers de police étaient assez méfiants pour des raisons de sécurité, mais ce n'est plus le cas à présent.

Des détenus de la prison d'Audenarde ont quant à eux déjà effectué des travaux de peinture dans le Palais de justice d'Audenarde. Des détenus de la prison de Ruiselede procèdent à des travaux de peinture dans la future maison de détention de Courtrai. Les travaux de peinture dans la nouvelle prison de Haren sont également réalisés par des détenus dans le cadre du projet Cellmade.

Sur le même sujet

Difficultés de réinsertion des détenus : "On va retourner en prison, on y était mieux"

Belgique

Justice : coup d'accélérateur dans la digitalisation des dossiers

Justice

Articles recommandés pour vous