RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Des concerts organisés par des ex-détenus en réinsertion au Conservatoire royal

L’ASBL Music Projects for Brussels, qui vise à la réinsertion de détenus et de patients d’institutions psychiatriques par l’organisation de concerts, organise une série de représentations du 4 mars au 9 juin inclus au Conservatoire Royal de Bruxelles. Avec le projet "Escapades", les participants se familiarisent avec un univers musical inconnu et organisent eux-mêmes un concert. Pour la première fois cette année, l’événement se déroulera hors des prisons, institutions psychiatriques et centres de désintoxication.

"L’idée que la musique classique doit être rendue accessible est une erreur", témoigne le fondateur du projet, Patrick De Clerk. "La musique est accessible à tout un chacun, c’est nous les humains qui la rendons parfois inaccessible." Convaincu du rôle social que peut jouer ce type de musique, il invite à ne plus la considérer comme un "bien culturel d’exception".

Pour beaucoup, la série de concerts représente un point de stabilisation pour la période fragile de transition qui suit leur libération ou leur réinsertion.

Le programme "Escapades" se déploie sur plusieurs mois, sous forme de sessions hebdomadaires. Les participants y écoutent, certains pour la première fois, les musiques de compositeurs comme Bach, Haydn, Cage ou même Fafchamps et échangent leurs impressions sur les extraits écoutés. Ils déterminent ensuite le programme de concerts et quels solistes pourront y participer. Une fois le contenu élaboré, les intervenants prennent en main chaque aspect de l’organisation concrète d’un événement musical.

"Ce travail au long cours participe activement à la construction de l’estime et de la confiance en soi des participants", développe l’ASBL. "Pour beaucoup d’entre eux, la série de concerts représente un tremplin, un point de stabilisation pour la période fragile de transition qui suit leur libération ou leur réinsertion."

Etablir des contacts avec l’extérieur

L’organisation de concerts leur permet en outre d’établir des contacts avec l’extérieur qui peuvent aboutir, notamment, à des stages rémunérés.

Le projet, précédemment organisé au sein de prisons, institutions psychiatriques et centres de désintoxication, se déroulera pour la première fois dans un lieu accessible à tous, le Conservatoire royal de Bruxelles.

Le concert d’ouverture aura lieu le 4 mars, avec la participation de la violoniste coréenne Clara-Jumi Kang accompagnée du pianiste Sunwook Kim.

Sur le même sujet

Le Conservatoire de Paris se positionne désormais dans le top des meilleures écoles des arts du spectacle

Scène - Accueil

Articles recommandés pour vous