RTBFPasser au contenu

Bien-être - Santé

Des colliers anti-5G radioactifs ?

Des colliers anti-5G radioactifs ?
20 déc. 2021 à 17:001 min
Par Kiran Sinimalé

La 5G, c'est un sujet qui déchaine les passions. Elle a provoqué son lot d'inquiétude depuis l'annonce de sa sortie et on sait que près d'un smartphone sur deux vendus dans le monde en 2022 sera compatible 5G. Une propagation que certains ne voient pas d'un bon œil. Les anti-5G ont voulu se protéger des ondes en portant des colliers ou des bracelets sauf que ceux-ci se sont révélés radioactifs. En voulant contrer la 5G, ils s'empoisonnent eux-mêmes, c'est ce que révèle l'analyse des bijoux par l’Autorité Néerlandaise pour la Sécurité Nucléaire et la Protection des Radiations (ANVS).

Les radiations ionisantes peuvent endommager l'ADN des tissus et causer des rougeurs

L'étude commandée par l'ANVS a révélé que ces bijoux émettent des rayonnements radioactifs ionisants dangereux. Ils peuvent endommager les tissus et l'ADN et provoquer, des rougeurs de la peau. Le niveau de rayonnement mesuré reste tout de même assez faible et le risque de problèmes de santé plutôt mince, mais l'impact sur la santé à long terme ne doit tout de même pas être négligé. Une personne qui porte un collier tous les jours sur une période prolongée s'expose à un niveau de rayonnement supérieur à la limite en vigueur aux Pays-Bas. Le pays a donc interdit immédiatement la vente de dix de ces bijoux, l’ANVS a publié la liste complète de ces 10 produits sur son siteElle appelle aussi la population de ne plus les porter.

Ce n'est pas la première fois qu'un pays met en garde contre ces pendentifs "boucliers", déjà en 2015 la France alertait. Mais ça n'empêche pas les grandes plateformes de vente de les référencer.

 

 

5G, tous cobayes ?

#Investigation

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous